21/04/2024
INTERNATIONAL

France: Le Sénat adopte le texte sur la réforme des retraites

Le Sénat a adopté samedi tard dans la soirée le projet de réforme des retraites reculant l’âge légal de départ de 62 ans à 64 ans, au terme d’une nouvelle journée de mobilisation nationale, marquée par une participation en baisse.

Le projet a été voté par 195 voix pour et 112 contre, soit un total de 307 suffrages exprimés.

Il s’agit d’une étape décisive pour faire aboutir une réforme qui assurera l’avenir de nos retraites », a déclaré sur Twitter la Première ministre, Elisabeth Borne.

Le texte a fait l’objet d’un examen plus rapide qu’attendu après l’utilisation par le gouvernement de l’article 44 alinéa 3 de la Constitution.

Ce recours permet d’accélérer la procédure parlementaire et de faire voter les élus de la Chambre haute sur la totalité du texte, avec uniquement les amendements retenus par l’exécutif.

Le ministre du Travail, Olivier Dussopt, avait justifié cette initiative par ce qu’il qualifie d' »obstruction systématique » de la gauche alors que le Sénat, où le groupe Les Républicains (LR, droite) est majoritaire, avait jusqu’à dimanche minuit pour examiner le texte.

Bruno Retailleau, le chef des sénateurs LR, a renoncé samedi à présenter son amendement controversé – auquel le gouvernement était opposé – prévoyant la suppression des régimes spéciaux de retraite pour tous les salariés, et pas seulement les futurs embauchés dans les secteurs concernés.

Cette décision a eu pour effet d’accélérer l’examen du texte, en faisant tomber plus de 300 amendements déposés par la gauche.

Il incombe désormais à une commission mixte paritaire réunissant sept députés et sept sénateurs de se réunir mercredi pour essayer de s’entendre sur une version commune du projet de loi et, si tel est le cas, celui-ci pourrait être soumis au vote définitif de l’Assemblée nationale et du Sénat jeudi prochain.

Les opposants à la réforme des retraites ont défilé samedi pour une septième journée, qui a enregistré la plus faible participation depuis le début du mouvement de contestation.

Selon la CGT, les quelque 250 rassemblements et défilés ont réuni plus d’un million de personnes en France, dont 300.000 à Paris.

Le ministère de l’Intérieur a pour sa part comptabilisé 368.000 manifestants, dont 48.000 dans la capitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *