03/03/2024
ACTUALITEINDUSTRIE

Holding ACS affiche ses ambitions

Le Holding Algeria Chemical Specialities (ACS) affiche ses ambitions, et table sur un chiffre d’affaire de 40 milliards de DA à l’horizon 2027. Depuis l’adoption du son plan de développement en juin 2023 par le Conseil d’administration  du Groupe, Holding ACS s’inscrit dans une nouvelle dynamique de croissance. En effet, après avoir enregistré une hausse de son chiffre d’affaires et adhéré au développement de l’industrie automobile, il s’oriente vers l’exportation.

Le Président directeur général (P-dg) du Holding, Samir Yahiaoui, a fait savoir que le plan de développement stratégique d’ACS reposait sur la restructuration des portefeuilles du Holding et de ses filiales et le rééchelonnement de sa dette, conformément à une nouvelle politique d’investissement et une efficience organisationnelle.

Il a souligné, dans une déclaration à l’APS, que le plan était le couronnement d’études économiques approfondies, effectuées en 2022, des six secteurs d’activité du Holding.  «Cette expertise économique a permis d’examiner les capacités des entreprises relevant du Holding par rapport aux marchés local et étranger, suite à quoi, nous avons mis en place une nouvelle stratégie qui prend en compte la tendance du marché, l’exportation, le client et l’augmentation du chiffre d’affaires», a-t-il soutenu, affirmant «nous commençons à récolter les fruits de cette stratégie».

 Le Holding, rappelle le PDG, a réalisé un chiffre d’affaires estimé à 30  Mds de DA en 2023 après avoir réalisé en 2022 plus de 28 Mds de DA, soit une hausse de 20% (+5 Mds de DA) par rapport à 2021, affirmant que ces chiffres devraient progresser à 34 Mds de DA en 2024 avec l’objectif
d’atteindre 40 Mds de DA à l’horizon 2027.

«Parmi les premiers fruits de ce plan, figure l’accord de partenariat signé le 20 décembre dernier avec le groupe sénégalais +Procurement Management Consulting Engineerig+ (PMCE) en vue de commercialiser nos produits au Sénégal et dans des pays de l’Afrique de l’Ouest», a-t-il souligné, expliquant qu’il s’agissait d’un partenariat qui sera élargi fin 2024 avec la création d’une unité de production de peinture et de détergents.

Dans le même contexte, le PDG a indiqué que le Holding s’est également engagé à accompagner l’industrie automobile en Algérie en signant, le 10 décembre dernier, un accord avec la société internationale « SIGIT » spécialisée dans la fabrication de pièces de carrosseries en plastique et
en caoutchouc pour les grands fabricants automobiles tels que Fiat, Skoda, Volkswagen et Geely.
Cet accord prévoit la création d’une société mixte pour la production de tous types de composants, et sera étendu prochainement aux domaines de la peinture et du verre, étant donné que le Holding est également actif dans ces deux secteurs.  M. Yahiaoui a souligné l’importance de cet accord, sachant que la société « SIGIT », en plus de transférer son expertise technologique et industrielle à la holding, «a apporté avec elle une liste de commandes pour plusieurs grandes marques telles que Fiat». Le PDG a affirmé, en outre, que l’année 2024 sera «l’année de l’exportation, de la conclusion d’accords et aussi l’occasion de donner une dimension internationale au groupe, notamment à travers la concrétisation du projet d’unité de production au Sénégal».

Le groupe public compte dans son portefeuille 32 entreprises activant principalement dans l’industrie chimique, la gestion et la valorisation des déchets industriels dangereux et spéciaux, ainsi que trois participations dans d’autres entreprises, avec un effectif total de près de 8.600 travailleurs. Les principaux produits fabriqués par le groupe sont les matières plastiques, le papier et le carton, le verre, les détergents, les  matériaux de maintenance, la peinture, les produits d’hygiène personnelle ainsi que le matériel médical (masques, vêtements et combinaisons médicales de protection).

Par S R/Agence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *