28/05/2024
NATIONAL

Promenade des Sablettes à Alger: Cinq enfants morts par noyade

Cinq (05) enfants sont morts par noyade, samedi soir, au niveau de la plage de la Promenade des Sablettes à Alger, alors que deux autres sont en réanimation au CHU « Mustapha Pacha », a-t-on appris, dimanche, auprès des services de la Protection civile. Le sous-directeur de l’information et des statistiques à la Direction générale de la protection civile, Nassim Bernaoui, a déclaré à l’APS que « les services de la Protection civile ont reçu, samedi à 19h30, un appel pour le sauvetage de 6 enfants noyés au niveau de la plage de la Promenade des Sablettes à Alger. Les victimes ont été évacuées à l’hôpital +Mustapha Pacha+ ». « Quatre enfants âgés entre 9 et 12 ans, qui étaient dans un état critique, sont décédés à l’hôpital, deux autres ont été placés en soins intensifs », a expliqué M. Bernaoui, précisant que le corps d’une cinquième victime a été repêché par la suite, portant le nombre de morts à cinq. Selon le même responsable, il s’agit d’enfants de la commune de Ain Boussif dans la wilaya de Médéa qui étaient en excursion à la Promenade des Sablettes.

«Plus tôt dans la même journée, un autre incident isolé, s’est produit vers 16h30, où un autre enfant a été secouru et sauvé de la noyade sur la même plage. Il se trouve actuellement à l’hôpital +Mustapha Pacha+», a-t-il poursuivi. La ministre de la Solidarité, de la Famille et de la Condition de la Femme, Kaouter Krikou, s’est rendue, ce dimanche, à l’hôpital « Mustapha Pacha », où elle s’est enquise de l’état de santé des enfants, selon un communiqué du ministère. Mme Krikou a rencontré les mères des victimes présentes aux côtés de leurs enfants, leur souhaitant un prompt rétablissement et un retour chez eux le plus tôt possible », a ajouté la même source. De son côté, « le professeur assurant le suivi des victimes a affirmé que leur état de santé s’améliore progressivement et qu’ils répondent bien aux traitements, précisant qu’ils pourront quitter l’hôpital dans un bref délai », ajoute le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *