21/02/2024
ACTUNATIONAL

3e Sommet du G77+Chine: Insuffler une nouvelle dynamique à la coopération Sud-Sud

Le 3e Sommet du G77+Chine, prévu dimanche à Kampala (Ouganda), avec la participation du Premier ministre, M. Nadir Larbaoui, en tant que représentant du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, vise à insuffler une nouvelle dynamique à la coopération Sud-Sud dans un monde plus compétitif que jamais.

Placé sous le thème « Ne laisser personne de côté », le Sommet tend à renforcer la coopération entre les pays du Sud, notamment dans les domaines du commerce, de l’investissement, du développement durable, de la lutte contre le changement climatique, de l’élimination de la pauvreté et du développement de l’économie numérique.

Depuis sa création, cette organisation prône les principes d’unité, d’interdépendance et de solidarité entre les pays du Sud, défend les intérêts économiques des pays en développement et assure la coordination autour des questions communes aux pays membres.

En 1967, l’Algérie a abrité la première réunion ministérielle du G77, première appellation de cette plus importante coalition intergouvernementale à l’ONU créé le 15 juin 1964, avec l’adoption de la Déclaration commune des soixante-dix-sept pays, au terme de la première session de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

La réunion d’Alger a été sanctionnée par l’adoption de la Charte d’Alger, qui a dessiné la structure organisationnelle du groupe dont l’objectif est d’aider les pays en développement à défendre leurs intérêts économiques collectifs, de promouvoir la coopération Sud-Sud et de renforcer la capacité de négociation des pays en développement sur les questions économiques internationales importantes aux Nations Unies. L’organisation a gardé son appellation initiale (G77) tout en continuant à s’agrandir. Elle regroupe actuellement 135 pays, soit deux tiers des membres de l’ONU, ce qui représente 80% de la population mondiale et près de 43% de l’économie mondiale.

La Chine, qui n’est pas un membre fondateur, assistait aux réunions de l’organisation en qualité d’invité spécial. Elle devient membre, en 1996, avec la publication de la première déclaration au nom du G77+Chine, qui est depuis l’appellation de l’organisation.

La Charte d’Alger prévoit une réunion ministérielle annuelle du G77 en marge de la réunion de l’ONU. Une réunion extraordinaire peut toutefois être convoquée le cas échant.

La réunion ministérielle du G77+Chine discute des politiques relatives au développement et à la promotion des secteurs économiques, ainsi que des questions à l’ordre du jour de l’ONU, en vue de dégager une position commune à l’égard de l’ensemble des questions proposées au débat à l’Assemblée générale.

En plus de la réunion ministérielle, les chefs d’Etat se réunissent tous les cinq ans pour discuter des problèmes des pays en voie de développement et des moyens de s’affranchir du système monétaire unipolaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *