21/02/2024
ACTUINTERNATIONAL

Agression sioniste contre Ghaza: 50% des victimes sont des enfants

La ministre palestinienne de la Santé, Mai Al-Kaila, a déclaré dimanche que 50% des personnes tombées en martyrs dans l’agression sioniste en cours sur la bande de Ghaza depuis 9 jours, sont des enfants.

Mme Al-Kaila a dénoncé le refus par les autorités sionistes d’autoriser les convois humanitaires à entrer dans la ville assiégée. Elle a fait savoir, à ce propos, que le Comité international de la Croix-Rouge a été empêché par les autorités sionistes d’apporter de l’aide médicale dans la ville palestinienne.

La ministre a mis en garde contre la détérioration des conditions, déclarant : « La situation est catastrophique. Les équipes médicales sont très épuisées. L’hôpital de Beit Hanoun est hors service, et la panne d’électricité et le manque de carburant signifient que les services sont arrêtés ». Et d’ajouter : »50% des personnes tuées dans les bombardements (sionistes) sont des enfants ».

La ministre palestinienne a affirmé, en outre, que « 470.000 Palestiniens ont été déplacés à la suite des bombardements. 752 tours ont été ciblées, environ 2.000 logements ont été détruits et 23 ambulances ont été bombardées ».

L’agression sioniste qui se poursuit pour le neuvième jour consécutif dans la bande de Ghaza et en Cisjordanie occupée a fait 2.384 martyrs et 10.150 blessés parmi les Palestiniens, selon le ministère palestinien de la Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *