21/04/2024
REGIONS

Ain Témouchent: Plus de 100 permis de fonçage de puits d’irrigation agricole à Ain Kihel

Pas moins de 104 permis de fonçage de puits d’irrigation agricole ont été délivrés à des agriculteurs de la daira d’Ain Kihel (Ain Témouchent), a annoncé dimanche le wali, M’hamed Moumen.  Présidant les travaux du conseil exécutif de la wilaya élargi et consacré à la situation du développement dans cette daira, M.  Moumen a fait savoir que, ces deux dernières années, 104 permis de fonçage de puits d’irrigation agricole ont été accordés dont 68 durant l’année écoulée et 15 autres durant le premier trimestre 2023 à travers les communes de Aougbellil, Aghlal, Ain Kihel et Ain Tolba.

Ainsi, 21 exploitations agricoles de la daira ont bénéficié de raccordement au réseau électrique dans le cadre de l’orientation visant à accompagner les agriculteurs et mieux exploiter les moyens agricoles dont dispose cette région pour contribuer à augmenter la production, a indiqué le même responsable.

Les communes de la daira d’Ain Kihel ont été dotées, ces dernières années, d’un quota de 2.223 habitations rurales dont 2.007 réalisées et 78 en voie de l’être, et il est prévu le lanceme nt prochain de la réalisation de 148 habitations rurales inscrites à l’intitulé de ce quota, a-t-on fait savoir.

Par ailleurs, l’ensemble des communes de la daira ont enregistré le financement de 432 projets au titre du dispositif de l’Agence nationale d’appui et développement de l’entreprenariat (ANADE), 200 autres projets d’investissement de la Caisse nationale d’assurance chômage (CNAC), et 248 projets financés dans le cadre de l’Agence nationale de gestion du micro-crédit (ANGEM), a encore indiqué M.  Moumen.

Les représentants de la société civile des communes de la daira d’Ain Kihel ont valorisé cette rencontre de consultation avec les autorités de wilaya dans le cadre de l’activation des mécanismes de démocratie participative, qui se sont articulés autour des préoccupations soulevées sur le renforcement du transport scolaire à travers des zones déshéritées et le renforcement des projets de réhabilitation du réseau routier.

Un appel a été lancé pour la création de silos pour les coopératives de céréales et légumes secs (CCLS) permettant aux agriculteurs de la région de livrer leurs produits sans se déplacer hors de la daira.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *