01/03/2024
REGIONS

Alger: Création de cellules locales pour garantir la disponibilité des produits durant Ramadhan

L’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) a procédé à la création de cellules locales pour le suivi des préparatifs pour le mois de Ramadhan, et ce en vue de garantir la disponibilité des produits à travers un approvisionnement régulier du marché, a affirmé jeudi à Alger le Secrétaire général de l’Union, Issam Bedrissi.

Intervenant lors des travaux de la 5e session ordinaire du Conseil national de l’UGCAA, en présence du ministre des Moudjahidine et des Ayants droit, Laïd Rebiga et du Secrétaire général du ministère du ommerce et de la Promotion des exportations et de représentants de certains secteurs ministériels, M. Bedrissi a souligné que « par souci de soutenir et d’orienter les commerçants, les artisans et les opérateurs économiques et afin de garantir la disponibilité des produits alimentaires et leur bonne distribution durant le mois sacré, des orientations ont été données aux bureaux de wilayas de l’Union pour la création de cellules locales de suivi des préparatifs pour le mois de Ramadhan ».

A cette occasion, M. Bedrissi a appelé les cadres et membres de l’Union et à travers eux tous les commerçants, artisans et opérateurs économiques, « à mettre en échec toute tentative visant à semer la zizanie dans les rangs des commerçants, voire à les bannir pour assurer le confort des citoyens, notamment à l’approche du mois sacré qui connaît une forte affluence vers les marchés ».

Dans ce contexte, M. Bedrissi a rappelé les décisions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune qui a appelé les responsables du service public à faire preuve d’initiative avec courage et responsabilité pour régler les différents problèmes du développement, notamment ceux ayant trait directement au quotidien des Algériens, à leur sécurité alimentaire et à leurs activités d’investissement.

Saluant l’attention particulière accordée par le président de la République aux dossiers liés au secteur du commerce, le SG a indiqué que la réalisation des objectifs tracés en la matière doit obéir à « une politique cohérente s’appuyant principalement sur la valorisation de la production nationale et les industries locales tout en donnant la priorité aux opportunités d’investissement national ».

Il s’agit également, selon le responsable, « d’encourager l’investissement industriel qui utilise les intrants locaux, engendre des opportunités d’emploi et soutient la croissance économique à même de répondre à la demande nationale et aux besoins de la société algérienne ».

Par ailleurs, M. Bedrissi a salué « l’approche participative efficace adoptée par le secteur du commerce pour le suivi de l’approvisionnement du marché en produits de large consommation et la régulation des prix », ajoutant que « cette approche a permis à tous les intervenants de corriger les déséquilibres du marché et éliminer progressivement la fluctuation de la distribution des produits alimentaires et agricoles dans les différentes régions du pays ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *