16/04/2024
ACTUNATIONAL

Concrétisation du projet de développement durable: L’Algérie avance à pas « sûrs et fermes »

L’Algérie a enregistré, ces trois dernières années, des « avancées significatives » dans le cadre de la concrétisation d’un projet ambitieux visant le développement durable du pays, a affirmé la revue « El-Djeïch » dans son dernier numéro, soutenant que ces avancées permettront au pays de tracer sa voie à pas « sûrs et fermes » en vue de concrétiser ce projet.

« L’Algérie a mobilisé toutes les ressources disponibles pour traduire sa stratégie sur le terrain, enregistrant, au bout de trois années, des avancées significatives qui lui permettent de tracer sa voie à pas sûrs et fermes, en vue de concrétiser ce projet national de manière progressive en tenant compte des priorités », a écrit la revue dans son éditorial.

Elle a expliqué, à ce titre, que le « pays s’attelle à consolider et à renforcer son front interne, au regard de la conscience du peuple de la nécessité de participer efficacement à la bataille décisive du développement du pays, encouragé par les bons résultats obtenus à différents niveaux, notamment économique et social, dans le cadre de la concrétisation d’un projet ambitieux visant, à terme, le développement durable du pays ».

La revue a assuré, dans ce contexte, que « notre pays ne peut que surmonter toutes les contraintes et difficultés au regard de la volonté affichée par les hautes autorités du pays et de l’adhésion du peuple à cette noble entreprise ».

« Sur la voie de nos valeureux Chouhada, dont le sang a irrigué notre terre bénie, notre pays commémore, en ce mois, l’anniversaire de la disparition de nombreux dirigeants de notre glorieuse Révolution, tombés au champ d’honneur en défendant le droit de notre Patrie à recouvrer sa pleine souveraineté nationale, objectif couronné par le cessez-le-feu, le 19 mars 1962 », souligne l’Edito d’El Djeïch.

« Et c’est cette même voie que l’Algérie d’aujourd’hui a choisi d’emprunter à travers un nouveau processus qui, dans les termes de Monsieur le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune, constitue le véritable début de l’édification d’une Algérie nouvelle, consciente de l’ampleur des défis auxquels elle est confrontée, qu’elle doit surmonter et qui sait également comment préserver le legs des millions de Chouhada », note la même source.

« Il revient seulement à notre peuple d’être pleinement convaincu que l’Algérie de 2023 dispose d’assez d’énergies, de capacités et de moyens qui la qualifient à devenir un pays en forte ascension, non seulement dans son environnement géographique mais également au niveau international », a-t-on ajouté.

Sur le plan international, la revue a rappelé que l’Algérie « n’a cessé d’appeler, au sein des différentes tribunes, à l’instauration d’un ordre mondial plus juste, qui permettrait à l’Afrique de faire entendre sa voix unifiée sur la scène internationale et au niveau du Conseil de sécurité », plaidant pour l’octroi à l’Afrique de « deux sièges permanents au Conseil de sécurité » et pour l’augmentation de « son quota de représentation, s’agissant des sièges non permanents au sein dudit conseil » comme l’avait souligné le chef de l’Etat lors du Sommet de l’Union africaine, tenu les 18 et 19 février 2023 à Addis-Abeba.

La revue a mis en avant, en outre, les efforts déployés par la diplomatie algérienne, particulièrement au plan régional, « en gage de contribution à la résolution des problèmes auxquels sont confrontés certains pays voisins, à l’exemple de la Libye et du Mali », relevant que cette démarche a été « saluée par nombre d’acteurs régionaux ».

Selon El Djeïch, « la combinaison de l’action soutenue aux niveaux interne et externe permettra à notre pays d’avancer vers un avenir meilleur et de poursuivre sur cette voie jusqu’à concrétisation de tous les objectifs fixés ».

« Aussi, certaines parties et cercles hostiles, que notre attachement à préserver notre souveraineté dérange, ne réussiront pas à entraver cette marche triomphale car, comme l’a expliqué Monsieur le président de la République, notre pays, avec le soutien de notre Armée nationale populaire, poursuivra son chemin avec une volonté inébranlable, afin que l’Algérie occupe la place qu’elle mérite sur les plans régional et international », a-t-elle soutenu.

La revue a mis en avant, d’autre part, les efforts déployés par l’Armée nationale populaire (ANP) pour « atteindre les mêmes objectifs », soulignant que le « Haut commandement veille rigoureusement à réunir toutes les conditions nécessaires à l’ANP pour rehausser sa disponibilité opérationnelle, comme il œuvre, dans ce même cadre, à permettre à la femme de jouer un rôle axial dans le processus de modernisation et de développement des capacités de nos forces armées, en l’intégrant notamment dans le corps de bataille ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *