21/02/2024
NATIONAL

Conseil national des statistiques: Bientôt des feuilles de routes pour élaborer la stratégie du secteur

La ministre de la Numérisation et des Statistiques, Meriem Ben Mouloud, a annoncé, mardi à Alger, que des feuilles de routes établies par des groupes de travail du Conseil national des statistiques (CNS) et qui serviront à élaborer la stratégie nationale de développement des statistiques, seront présentées d’ici la fin mai courant.

S’exprimant lors d’un point de presse organisé en marge de la tenue d’une session extraordinaire du CNS, Mme Ben Mouloud, aussi présidente de ce Conseil, a précisé que la présentation de ces feuilles de route se fera au cours «d’une seconde session extraordinaire qui aura lieu d’ici la fin de ce mois de mai.

Chaque chef de groupe devra tracer sa propre feuille de route comportant les actions préconisées, les sous actions et les échéances, a-t-elle souligné. Les chefs de groupes seront en mesure de soulever les contraintes liées à l’exécution de leur feuille de route, mais «de manière scientifique afin qu’elles ne constituent pas un frein pour la réalisation», a-t-elle tenu à souligner.

La ministre a expliqué que l’objectif de la tenue de la session extraordinaire de ce mardi était la mise en place de nouvelles règles des statistiques, notamment concernant la stratégie nationale en la matière. «Cette stratégie a ses prérequis qu’il est question d’améliorer et de développer», a-t-elle dit.

D’autres thématiques sont également au menu de cette 1ere session extraordinaire du Conseil, a fait savoir Mme Ben Mouloud, citant l’intégration de « l’économie non observée » et aussi l’intégration du secteur privé, en plus des nouvelles enquêtes économiques sur lesquelles le ministère travaille avec l’Office national des statistiques (ONS).

Concernant l’ONS, la ministre a évoqué «la révision de l’organisation et du fonctionnement » de cet office « en tant que structure centrale chargée des statistiques». Abordant la question des comptes économiques, la ministre a estimé que la prise en charge «urgente du sujet des comptes économiques et l’amélioration de leurs qualité est devenue une nécessité».

Elle a, en outre, relevé l’importance des comptes économiques, notamment le Produit intérieur brut (PIB) et l’amélioration de son année de référence qui représente, selon elle, «un des défis majeurs dans le système national des statistiques et une des plus grandes préoccupations du gouvernement au vu de la nouvelle politique économique du pays».

Ce qui nécessite «la prise en charge rapide des enquêtes économiques, notamment celles relatives à la consommation des ménages, pour les exploiter dans la révision de l’année de référence et l’évaluation du PIB». Dans un autre registre, Mme Ben Mouloud a annoncé, en réponse aux médias, que les résultats définitifs du Recensement général de la population et de l’Habitat (RGPH), seront «probablement dévoilés au cours des premières semaines de mai en cours».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *