21/04/2024
ACTUINDUSTRIE

Construction et de la réparation navales à Boumerdes: Une cinquantaine de bateaux construits annuellement

Une cinquantaine de bateaux de pêche sont annuellement construits dans la wilaya de Boumerdes par six (6) chantiers de construction et de réparation navales pour couvrir les besoins nationaux en matière de bateaux de pêche et de plaisance, et pour l’exportation.

Ces chantiers, opérationnels depuis plusieurs années, activent notamment aux ports de Dellys, Zemmouri, Cap Djinet et la zone d’activités de Khemis El Khechna, a indiqué, à l’APS, le directeur de la direction locale de la pêche et de l’aquaculture (DPA), Kadri Cherif.

En effet, l’intervenant a précisé que la relance de l’activité de la construction et de la réparation navales vise la mise en place d’une flotte de pêche pour relever les capacités de production halieutique nationale et, partant, assurer la sécurité alimentaire.

Employant actuellement plus de 250 diplômés de la formation professionnelle dans des postes permanents, ces chantiers assurent la construction de différents types de bateaux et embarcations en bois et en polystyrène, d’une longueur allant de 4,80 à 35 mètres, a fait savoir le  même responsable.

M. Kadri a cité parmi les réalisations de ces chantiers, « trois thoniers de pêche hauturière d’une longueur de 35 mètres, mis à l’eau dernièrement, alors que deux autres bateaux similaires sont en cours de construction et un 3e en attente du lancement de sa réalisation au port de Zemmouri El Bahri, avec un taux d’intégration estimé à 65 % », a-t-il fait savoir.

Le chantier de la Sarl Construction et réparation navales (CORENAV) figure parmi les « les plus actifs du domaine au niveau national. Il a fait récemment l’objet de visites d’opérateurs industriels étrangers, qui se sont montrés très intéressés par ses produits », a relevé le même responsable.

Créée en 1982, cette entreprise occupe une assiette de 4.000 M2 au port de Zemmouri. Elle emploie 90 jeunes diplômés de la formation professionnelle dans des postes permanents, a déclaré à l’APS son gérant, Chaouche Ali.

Cet opérateur a souligné le caractère « familial » de cette entreprise, qui a réussi, au fil des années, à acquérir une grande expérience dans le domaine de la construction et de la réparation de bateaux en bois (entre 12 et 25 mètres) et en polystyrène (entre 4,80 m et 18,50 m).

M. Chaouche ambitionne, par ailleurs, d’ »élargir ses activités », après avoir récemment bénéficié d’un foncier à l’intérieur du port, mitoyen au chantier principal, outre la réalisation d’un autre chantier de construction de bateaux de plaisance et de tourisme dans la zone d’activités de Zemmouri.

Par Slimane T/Agence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *