21/04/2024
NATIONAL

Disponibilité des produits alimentaires de large consommation: Le ministre du Commerce rassure

A quelques jours du mois de Ramadhan, le gouvernement poursuit ses préparatifs pour l’approvisionnement du marché, surtout en produits alimentaires de large consommation. Certains d’entre eux, à l’instar de l’huile de table, lait en sachet et la semoule connaissent des tensions et des perturbations au niveau du commerce de détail.

Une situation que le ministère du Commerce tente d’y remédier, en renforçant  la coordination avec les autres départements et également le contrôle des opérations commerciales. S’exprimant avant-hier vendredi depuis la wilaya d’El-Meniaa, le ministre Kamel Rezig rassure et affirme que tous les produits alimentaires de large consommation seront disposnibles tout au long du mois sacré de Ramadhan.

En marge de la visite de travail qu’il a effectuée dans cette nouvelle wilaya, le ministre a indiqué que les produits alimentaires de large consommation, «seront disponibles tout au long du mois sacré de Ramadhan, d’autant plus que les services du secteur œuvrent, en coordination avec les différents autres départements chargés de leur mise à disposition, notamment durant le mois sacré, en application des instructions des Hautes autorités du pays», affirmant que le lait sera, à son tour, disponible durant Ramadhan, à travers toutes les wilayas du pays.

Selon le ministre, des instructions ont été adressées aux services de contrôle et de la répression des fraudes, sur la nécessité d’assurer la coordination avec les services de sécurité, en vue de s’enquérir de la disponibilité des produits alimentaires de base sur les marchés, durant le mois sacré de Ramadhan.

La semaine dernière, le ministre du commerce et de la Promotion des exportations avait ordonner d’entamer les opérations de déstockages et d’une manière progressive de certains produits et la mise sur le marché de quantités supplémentaires en huile de table, semoule, farine,  sucre, fruits et légumes. Le ministre a aussi donné des instructions «strictes» quant à la poursuite des opérations de sensibilisation et de surveillance. «Toutes les mesures nécessaires doivent être prises afin d’assurer l’approvisionnement du marché, et d’éviter toute pénurie durant le mois de Ramadhan, et également de renforcer le contrôle sanitaire et du respect des règles, notamment l’affichage des prix».

Par ailleurs, le ministre du Commerce a indiqué que ses services ministériels accorderont, en coordination avec les ministères y afférents, au profit de la wilaya d’El Meniaa, un quota considérable de lait en poudre qui sera destiné à la laiterie du « Vieux Ksar » à El Meniaa, dans l’objectif d’assurer la disponibilité du sachet de lait subventionné.

Cette unité produit actuellement 2.300 litres de lait de vache pasteurisé par jour, en plus de 200 litres/j de petit lait et de 250 kg de beurre mensuellement, selon les explications fournies à la délégation ministérielle.

Un marché de proximité devra être ouvert dans la commune de Hassi Gara, à l’occasion du mois sacré de Ramadhan et qui renferme 17 locaux de commerce pour la vente de différents produits alimentaires, 5 carrés pour la vente des fruits et légumes destinés aux exploitants agricoles et 6 autres carrés.

A ce titre, le ministre a mis l’accent sur la nécessité de les approvisionner par tous les produits de consommation. La délégation ministérielle a, ensuite, inspecté un point de vente relevant du groupe des industries agroalimentaires (Agrodiv/Constantine) qui fournit d’importantes quantités d’huile de table, et près de 4.200 tonnes de farine par an et 600 tonnes de semoule/an, dont une quantité est destinée directement au consommateur et l’autre au profit des boulangeries industrielles.

M. Rezig a indiqué, dans ce cadre, que ces quantités de produits alimentaires seront doublées en application des directives du Gouvernement visant à répondre aux besoins du citoyen, relevant à ce titre la nécessaire coordination entre les directions du commerce, des services agricoles et de l’industrie, pour doubler les quantités de distribution et d’approvisionnement supplémentaire et régulière, dans le cadre du programme tracé par le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations.

Par S R

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *