01/03/2024
ACTUALITEENERGIE

Energie: Accords et découvertes… une année prolifique pour le secteur

Le secteur énergétique a connu en 2023 une année exceptionnelle, marquée notamment par la signature de plusieurs accords avec des firmes internationales et des découvertes d’hydrocarbures permettant au pays d’augmenter ses recettes d’exportation et de disposer de réserves stratégiques pour l’économie nationale.

Les orientations du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, lors du dernier conseil des ministres de l’année 2022, celles « d’œuvrer à hisser le niveau de production de gaz, en vue de préserver la moyenne nationale de consommation, d’une part, et de renforcer l’exportation, d’autre part, en exécution des engagements pris par l’Algérie vis-à-vis de ses partenaires étrangers » ont été ainsi concrétisées en 2023.  L’année s’achève en effet avec un bilan riche en réalisations pour le secteur de l’Energie, comprenant la conclusion de plusieurs accords signés par la Sonatrach avec des firmes mondiales, portant sur divers domaines de coopération en lien avec les hydrocarbures et qui confirment le rôle de la compagnie nationale comme fournisseur fiable d’énergie. Selon l’Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (ALNAFT), Sonatrach a signé, durant l’année 2023, dans le cadre de la nouvelle loi sur les hydrocarbures, des contrats avec six compagnies mondiales, à savoir Eni, Occidental Petroleum, TotalEnergies, Sinopec et Pertamina, alors que des négociations avec des compagnies majeures sont en cours pour la conclusion d’autres contrats.

Un nouveau gazoduc et câble électrique sous-marin avec l’Italie

Parmi les importants accords signés également en 2023, ceux signés par le groupe Sonatrach et le groupe Italien « ENI » à Alger, portant sur l’augmentation des approvisionnements en gaz et la réduction des émissions.  Des accords stratégiques bilatéraux ont été notamment signés, en présence du Président Tebboune, et de la présidente du Conseil des ministres italien, Mme Giorgia Meloni, qui effectuait en visite en Algérie, et consistent en la réalisation d’un nouveau gazoduc pour transporter du gaz naturel et alternativement de l’hydrogène et de l’ammoniac bleu et vert, ainsi que la pose d’un câble électrique sous-marin et l’extension de l’actuelle capacité de liquéfaction du gaz naturel.  «C’est un projet d’extrême importance qui érigera l’Italie en hub de distribution des produits énergétiques vers l’Europe», avait alors souligné le président de la République, en parlant du projet du nouveau gazoduc.  Dans le domaine de la commercialisation, d’importants contrats de livraison de gaz ont été aussi concrétisés en 2023. Il s’agit, entre autres, de l’accord signé par Sonatrach avec la compagnie chinoise Wanhua Chemical sur l’approvisionnement en gaz de pétrole liquéfié (GPL) du complexe pétrochimique de Wanhue en Chine.  Sonatrach a également signé, durant l’année qui s’achève, un accord important avec la société turque Botas, portant sur la vente et l’achat de gaz naturel liquéfié (GNL) destiné au marché turc pour une durée de 3 ans.  En outre, la compagnie nationale a concrétisé en juillet 2023 sa première livraison de GNL à Eni, au nouveau terminal de regazéification flottant de Piombino en Italie, livrée par un méthanier détenu par la filiale Hyproc, ouvrant ainsi des perspectives d’accroître les volumes gaziers vers ce nouveau terminal. L’année 2023 se termine, en outre, avec la reprise des activités de Sonatrach en Libye. Pour ce qui est des découverts, la compagnie a annoncé la réalisation de 10 nouvelles découvertes de gisements d’hydrocarbures, s’ajoutant aux 16 autres concrétisées en 2022, des découvertes qui confirment l’important potentiel en pétrole et gaz que recèle le pays et les efforts consentis en
matière d’exploration et de renouvellement des réserves.  Fin 2022, s’agissant du gaz, le Président Tebboune avait relevé la nécessité de multiplier les découvertes afin de porter le volume des exportations d’environ 53 Mds M3 actuellement à près de 100 Mds M3 à terme.  Au titre des recettes des exportations, l’Algérie a enregistré, à fin septembre 2023, environ 38 milliards dollars et devraient atteindre, selon les prévisions du gouvernement, les 48 milliards de dollars à la fin de l’année. 

Par ailleurs, d’importantes infrastructures énergétiques ont été réceptionnées, dont le Centre de stockage et de distribution de carburants de Sidi Bel Abbes, d’une capacité de 180.000 m3, assurant l’autonomie en carburants de 30 jours pour la région Ouest et Sud-Ouest du pays. Et afin de réussir la transition énergétique, plusieurs projets ont été engagés en 2023, dont le lancement de l’avis d’appel d’offres par le groupe Sonelgaz pour la production de 2.000 MW d’électricité solaire photovoltaïque. Cette consultation comprend la réalisation de 15 centrales solaires à travers 12 wilayas avec une puissance unitaire qui varie entre 80 et 220 MW, outre la réalisation d’installations de raccordement au réseau d’électricité.

Par R E

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *