21/04/2024
ACTUNATIONAL

Industrie de la cosmétique: Des marques locales en quête de nouveaux marchés

Profitant de la décision de régulation et de limitation des importations, notamment depuis 2021, l’industrie de la cosmétique en Algérie, dans ses différents créneaux, s’est beaucoup développée ces deux dernières années, avec l’ambition de conquérir de nouveaux marchés, s’accordent à dire les professionnels du secteur.

Des marques nouvelles, aussi bien dans la cosmétique industrielle que celle naturelle ou bio, ont émergé, et d’autres déjà existantes ont consolidé leur activités dans le domaine  et beaucoup sont en quête de notoriété et de positionnement sur les marchés locaux et internationaux, selon ces professionnels, réunis au Salon international des cosmétiques, « Cosmetica Algeria 2023 », qui se tient du 15 au 18 février à Alger.

Le marché de la cosmétique en Algérie « regorge d’opportunités à saisir notamment dans la dermo-cosmétique », estime la directrice technique du laboratoire cosmétique Skin Beauty.

« L’essentiel des produits dans la dermo-cosmétique est importé, d’où l’idée de notre laboratoire de fabriquer des crèmes de soin de haute qualité, aux actifs efficaces et  à 99% d’origine naturelle, d’extraits végétaux et sans parabène », a-t-elle déclaré.

Appuyé par une équipe de jeunes diplômés en sciences de pharmacologie, le laboratoire cosmétique, établi à Batna, a fraichement entamé son activité (en 2022) aspires déjà à « remplacer graduellement le produit de luxe importé. C’est un travail de longue haleine qui nécessite beaucoup d’efforts et d’assiduité, mais c’est réalisable », assure sa représentante.

Le laboratoire Ines Cosmetics, présent quant à lui sur le marché depuis 1996, est passé de la production de parfums et déodorants aux soins de la peau et des cheveux, proposant diverses marques de qualité pour femmes et hommes, indique la déléguée commerciale de la marque.

Implanté à Bordj Bou Arréridj, ce laboratoire finalise le lancement de son nouveau produit de soin de visage en partenariat avec une firme cosmétique étrangère,  »une manière de conforter ses acquis et d’aller chercher des parts de marché à l’international ».

A Abusaad cosmétiques, on assure que l’innovation et le respect des normes sont la combinaison de la réussite. L’entreprise est présente sur le marché depuis 2013 proposant des produits cosmétiques et d’hygiène corporelle, de soin capillaire, traitements pour visage, en plus d’une gamme de soins et hygiène pour bébés.

« La marque dont les produits sont aux normes internationales, ne cesse de se développer pour répondre aux exigences de ses clients », affirme la commerciale.

Des consommateurs de plus en plus exigeants

Devant le stand de la « Maison du Savon », une entreprise spécialisée en cosmétologie et savonnerie naturelle, Yasmine, scrute les produits proposés entre savon naturel, lait corporel, gel douche, savon noir, sérum, crème de gommage, eau de rose et autres.

« C’est très important pour moi d’utiliser des produits cosmétiques naturels, plus nutritifs et moins agressifs, mais c’est également essentiel de me familiariser avec les ingrédients de ces produits », a-t-elle souligné.

Pour des représentants de plusieurs marques de cosmétique, l’engouement croissant pour les produits de beauté, d’hygiène corporel et de soin de peau va en parallèle avec des consommateurs  »de plus en plus exigeants en matière qualité ».

La première édition du Salon « Cosmetica Algeria 2023 », ouverte mercredi au palais des expositions se poursuit jusqu’à samedi avec la participation d’une centaine d’exposants nationaux et étrangers venus de 12 pays.

Outre l’exposition, des conférences et ateliers, abordant les thèmes de l’industrie cosmétique, le marketing, le bien être au naturel et le make-up, ont été programmés tout au long des quatre jours de cette manifestation économique.

Selon les statistiques du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations, 84 entreprises versées dans l’industrie cosmétique ont exporté en 2022, vers 37 pays, divers produits entre matière première et produits finis, pour une valeur totale de 2 millions de dollars.

R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *