21/02/2024
ENERGIE

Industrie pétrolière: Le Congo veut bénéficier de l’expérience de l’Algérie

Le Congo est déterminé à renforcer ses relations avec l’Algérie et à bénéficier de son expérience dans le domaine de l’industrie pétrolière, a affirmé lundi à Alger le nouvel ambassadeur de la
République du Congo, M. Ignace Ngakala. « Tout d’abord, j’ai transmis à Monsieur le président de la République les salutations fraternelles de son frère, le président de la République du Congo, M. Denis Sassou N’guesso », a-t-il déclaré au terme de la cérémonie de remise de ses lettres de créance au président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Il a affirmé que l’audience que lui a accordée le président de la République a été l’occasion de « passer en revue la coopération bilatérale » entre l’Algérie et le Congo et de « réaffirmer les liens historiques
d’aimitié et de fraternité liant les deux pays », rappelant, à ce titre, que le Congo a ouvert son ambassade à Alger dès l’année 1967.

Evoquant la coopération énergétique entre les deux pays, le nouvel Ambassadeur du Congo a soutenu que son pays a bénéficié de l’assistance de l’Algérie, à plusieurs occasions, notamment dans le domaine de l’industrie pétrolière, soulignant que « le premier audit sur l’industrie pétrolière au
Congo a été réalisé par l’Algérie ».

« L’Algérie dispose déjà d’un modèle d’industrie pétrolière en amant et en aval », a-t-il ajouté.
Selon M. Ignace Ngakala, la République du Congo se lancera dans la production du gaz « d’ici la fin de l’année, d’où la nécessité de renforcer la coopération entre les deux pays dans ce domaine », a-t-il mentionné.

« Nous souhaitons profiter de l’expérience algérienne dans ce domaine, comme dans bien d’autres domaines », a-t-il encore ajouté.

R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *