28/05/2024
AFRIQUE

Irak: 10 milliards de dollars d’investissements chinois

La Chine a investi plus de 10 milliards de dollars en Irak. Aucun autre pays situé sur les “nouvelles routes de la soie”, ce vaste programme d’infrastructure hors de la Chine, n’a bénéficié d’un tel montant, selon une étude chinoise publiée mercredi. Des chiffres à manier avec précaution, mais qui illustrent l’intérêt grandissant de Pékin pour le monde arabe et le Moyen-Orient.

L’Irak a reçu davantage que la Serbie et l’Indonésie, arrivées respectivement en deuxième et troisième position des pays où la Chine a mis le plus d’argent sur la table pour construire des infrastructures. Des fonds qui serviront essentiellement à reconstruire les infrastructures pétrolières, comme une grande centrale à fioul à Kerbala. Mais Pékin participe aussi à la réhabilitation de l’aéroport de Nassiriya (dans le sud du pays), et à la construction de 1 000 écoles.

Après les grandes dépenses des années folles du programme des “nouvelles routes de la soie” (depuis le début en 2013 jusqu’en 2019), et les tumultes économiques liés à la pandémie de Covid-19, Pékin a décidé de revenir aux fondamentaux. Les autorités veulent donner la priorité à des investissements clairement profitables, comme ceux qui ont trait à l’énergie .

La Chine a, ainsi, passé des accords avec un grand nombre de pays producteurs de pétrole – Iran, Arabie saoudite, Venezuela, Équateur – ces dernières années. En 2024, l’Irak semble, cependant, avoir été le grand gagnant de la politique de diversification des sources d’approvisionnement.

Mais les prêts chinois accordés à l’Irak illustrent, de manière plus générale, un intérêt de plus en plus marqué pour le Moyen-Orient et le monde arabe. Les investissements dans cette région ont augmenté de 360 % en 2021, alors qu’ils sont en repli dans la plupart des autres parties du monde, soulignent les chercheurs du Green Finance and Development Center

Avec ces investissements l’Irak est devenu le 3ème fournisseur de pétrole de la Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *