21/02/2024
AFRIQUE

La crise du sucre s’aggrave en Egypte

Dans le cadre de la résolution de la crise du sucre en Égypte, le ministre égyptien de l’approvisionnement et du commerce intérieur, Dr Ali Al-Moselhi, a publié une directive ministérielle visant à accroître la disponibilité de l’approvisionnement en sucre gratuit pour répondre aux besoins requis.  Un kilogramme de sucre gratuit sera versé sur la carte de rationnement qui compte 3 bénéficiaires ou moins.

Deux kilogrammes de sucre gratuit seront également versés sur la carte sur laquelle quatre bénéficiaires ou plus sont enregistrés, au prix de 27 livres le kilo et payés en espèces, en plus de la valeur de la subvention indiquée sur la carte de rationnement.

Le sucre sera distribué gratuitement aux points de rationnement à travers les magasins des grossistes « Général » et « Égyptien », affiliés à la Holding des Industries Alimentaires, et les points de rationnement, qui comptent 40 000 points de vente entre les complexes de consommation, distribueront aux citoyens des cartes de rationnement en quantités estimées à environ 30 000 tonnes de sucre gratuit par mois, en plus d’environ 65 000 tonnes de sucre de restauration.

Dans certaines régions, un kilo de sucre était vendu environ 58 livres, contre environ 24 livres avant la crise actuelle. Un commerçant a déclaré que la crise n’est pas liée aux quantités offertes, mais plutôt au fait qu’un grand nombre de grands commerçants monopolisent le produit et s’efforcent de satisfaire leur soif et obtenir des gains rapides et énormes.

Tous les organismes de contrôle, y compris les directions d’approvisionnement des gouvernorats, ont également été chargés, en coopération avec le Département des enquêtes sur l’approvisionnement et l’Agence de protection des consommateurs, de suivre, d’inspecter et d’assurer le plein respect des contrôles et des mécanismes et procédures de contrôle pour la disponibilité  des quantités de sucre sur les marchés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *