03/03/2024
ACTU

Le Brent en hausse à 78,67 dollars

Les prix du pétrole grimpaient légèrement lundi, soutenus par une vague de froid aux Etats-Unis et malgré la reprise de la production dans un important gisement libyen.

Le prix du baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en mars, grappillait vers midi 0,11%, à 78,67 dollars.
Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI), pour livraison en février, dont c’est le dernier jour de cotation, gagnait 0,16% à 73,57 dollars.

Les prix profitaient d’une vague de froid aux Etats-Unis, malgré le redémarrage d’un important gisement pétrolier en Libye, selon les analystes. La Compagnie nationale de pétrole (NOC) en Libye a en effet annoncé dimanche la reprise de la production pétrolière sur l’un des plus importants gisements pétroliers du pays, après un arrêt de l’activité de deux semaines suite à des protestations sur ce site.

La compagnie libyenne a annoncé la reprise de la production sur le champ de al-Charara, mis à l’arrêt plus tôt ce mois-ci, ainsi que la levée de l’ »état de force majeure » sur le site. Cet « état de force majeure » est invoqué dans des circonstances exceptionnelles et permettait une exonération de la responsabilité de la NOC en cas de non-respect des contrats de livraison de pétrole. Situé à environ 900 km au sud de Tripoli, al-Charara produit en temps normal 315.000 barils par jour, sur une production nationale revenue à plus de 1,2 million de barils par jour.

R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *