21/04/2024
NATIONAL

Le Directeur d’Algérie Poste rassure: «Il n’y aura pas de problème de liquidités»

Le directeur d’Algérie Poste, Louai Zidi, rassure les Algériens sur la disponibilité de la liquidité, en affirmant qu’il n’y aura aucun problème de ce genre, et qu’un dispositif spécial ramadhan a été mis en place.

D’ailleurs, il est prévu l’ouverture de bureaux de postes notamment dans les grandes villes de 21 h30 à 23h30 durant les 10 derniers jours de Ramdhan, ou les achats des ménages se multiplies. S’exprimant lors de passage hier au forum d’El Moudjahid, Louai a fait savoir que 9 milliards de DA ont été retirés en une demie journée du deuxième jour de Ramadhan (vendredi). Un montant qui montre l’ampleur des retrait durant ce mois sacré surtout. Dans ce cadre,  il a rassuré qu’Algérie Poste a mobilisé la liquidité nécessaire, sans toutefois relevé le montant,  pour répondre à tout demande durant les 10 derniers jours de ce mois sacré.

Sur un autre registre, le même responsable a fait savoir qu’Algérie a réussi de gérer la situation durant le mois de mars derniers, notamment avec l’injection d’un plus de 150 milliards DA dans le circuit  postale, en passant de 464 milliards de DA à 614 milliards, suite à la valorisation des salaires et de pension de retraite. «Avec l’appui de la Banque d’Algérie, nous avons réussi de mener cette opération sans incident», souligne-t-il, en affirmant que tous les moyens et le réseau postal composé de 4200 bureaux sont toujours mobilisés.

230 milliards de DA retirés des GAB en un mois

Par ailleurs, l’intervenant a indiqué qu’en dépit des évolutions enregistrées en matière de paiement électronique ces dernières années, le cash reste toujours et encore le moyen le plus utilisé par les algériens. Durant le mois de mars derniers, 230 milliards de DA ont été retirés au niveau des guichets automatiques bancaire (GAB), soit une évolution de 79%, a –t-il fait savoir. Ces opérations de retraits ont été effectuées aux niveaux des 2000 GAB installés à travers le territoire national.

En effet, ces chiffres de retraits d’argent en cash montrent encore une fois que le e-paiement et peu développer dans notre pays et beaucoup reste à faire. C’est dans cette optique que s’inscrit la stratégie d’Algérie Poste, en renforçant ses investissements et actions afin d’améliorer et de booster davantage le e-paiement dans ces divers modes. « Nous continuions à investir dans l’amélioration de la qualité de nos service, tout en proposant des services innovants et totalement digitalisés», a-t-il indiqué.

Le directeur d’Algérie Poste a fait savoir dans ce cadre que des acquis ont été déjà réalisés notamment en matière de cartes «Edahabia» et e-paiement, mais le chemin reste encore long. Un grand travail de sensibilisation est à consentir par les différents acteurs et surtout l’adhésion des commerçants pour ces nouveaux modes de e-paiement. Le même responsable a fait savoir qu’Algérie Poste qui détient dans son compte quelque 10,5 millions de cartes Edahabia, prévoit de l’augmenter de 2 millions de nouvelles cartes en 2023. 

Un objectif qui est à la porté d’Algérie Poste, du fait, que 25% de chiffre a été déjà réalisé durant ce premier trimestre, souligne-t-il, tout en relevant qu’en 2022, un million et 900 000 cartes Edahbia ont été fabriquées et également l’augmentation du nombre des GAB, en passant de 1400 à 2000 durant cette même année. L’effort se poursuivra, dira-t-il, en affirmant que les wilayas qui ne sont pas dotées en GAB l’y seront. Tout un programme est tracé à cet effet. « Notre ambition est de généraliser l’automatisation de tous les opérations et transactions sans passer par le cash. On est certes en retard dans ce domaine du e-paiement. Mais une fois adopté par les algériens on va passé assurément à la vitesse supérieure», note-t-il.

Outre le paiement à la carte ou via internet, Algérie Poste promeut  le paiement sans contact via un mobile. L’application «Baridimob» est déjà télécharger par deux millions de clients. «Ce service vous permet de payer vos factures en ligne sans déplacement», précise-t-il, en relevant qu’Algérie Poste est en discussion  avec la Compagnie nationale «Air Algérie»  afin d’intégrer «Baridimob», et de rejoindre la société Seaal et prochainement l’Algérienne des eaux (ADE). « Notre principale objectif, c’est de présenter des produits numériques et digitaux pour le citoyen», rappelle-t-il, en annonçant également qu’un autre service  100% digital, à savoir le QR-Code est en phase d’expérimentation. Un test pilote  a été effectué dans un village à Biskra (Menaa), et qui a connu un grand succès, après avoir mené une vaste opération de sensibilisation, précise-t-il. La généralisation de nouveau paiement QR-Code ne sera qu’une fois tous les bureaux de postes soient dotés de lecteurs de QR.

Par Sirine R

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *