16/04/2024
AFRIQUE

Libye: L’américain Honeywell remporte un contrat pour la construction d’une raffinerie de pétrole de 30 000 barils/jour

Située dans une région désertique très riche en hydrocarbures, la raffinerie devrait produire du gaz butane, du kérosène et d’autres produits, dont 1,4 million de litres d’essence et 1,1 million de litres de diesel par jour. 

Zallaf Libya Oil and Gas, une filiale de la Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC), a annoncé, dans un communiqué publié dimanche 26 mars, la signature d’un contrat avec le groupe américain Honeywell International pour la construction d’une raffinerie de pétrole 30 000 barils par jour.

Située à Fezzan, une région désertique du sud-ouest du pays très riche en hydrocarbures, la raffinerie fournira du carburant aux régions environnantes, a précisé Zallaf Libya Oil and Gas, sans dévoiler le coût du projet.

Fin 2021, la NOC avait précisé qu’environ 600 millions de dollars sont nécessaires pour la construction de la raffinerie située près du gisement d’Al Charara.

La compagnie a également indiqué que la raffinerie devrait produire du gaz butane, du kérosène et d’autres produits pétroliers, dont 1,4 million de litres d’essence et 1,1 million de litres de diesel par jour.

La construction de la raffinerie fait partie d’un plan plus large visant à renforcer les investissements dans le secteur énergétique en Libye et à porter la production de pétrole à 2 millions de barils par jour, soit un quasi-doublement par rapport au niveau actuel de 1,2 million de barils par jour.

En décembre 2022, la NOC avait appelé les entreprises étrangères actives dans le secteur des hydrocarbures à reprendre leurs opérations d’exploration et de production. Dans ce cadre, un accord a été signé début janvier avec le géant italien Eni pour le développement de sites gaziers offshore au large de la Libye, pour un investissement de 8 milliards de dollars.  

Agence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *