03/03/2024
NATIONAL

Marchandises non conforme: Saisie de 2994 tonnes durant le Ramadhan

Les services de contrôle relevant du Commerce et de la Promotion des exportations ont procédé à la saisie de 2994 tonnes de marchandises non conformes et impropres à la consommation et quelque 15 854 litres de lait en sachet durant le mois de Ramadhan écoulé. 

La valeur de ces marchandises est estimée à 149 millions de DA, selon les chiffres présentés hier par Samy Kolli, directeur général de la régulation et de l’organisation des marchés au ministère du commerce.

Dans le cadre du contrôle de la qualité et des activités commerciales et de la répression de la fraude, les services de contrôle ont effectué durant cette période, dont l’activité commerciale était très dynamique, 196 447 interventions ayant permis de constater 35 000 infractions et d’établir 34 061 procès verbaux de poursuite judicaires. Ainsi, les services de Tayeb Zitouni ont également proposé à la fermeture de 1509 locaux pour non respect des conditions de l’hygiène notamment. Des échantillons d’analyses au nombre de 15062 ont été prélevés sur plusieurs produits alimentaires proposés à la vente, dont les résultats seront connus dans les prochaines jours, affirme Samy Kolli qui s’exprimait sur les ondes de la radio « Chaîne I». Les services de contrôle ont également constaté la mise sur le marché des quantités énormes de marchandises sans facturation, d’une valeur de près de 7 milliards de DA (6,9 milliards).

Questionné sur la permanence durant les deux jours de l’Aïd, le représentant du ministère du Commerce a salué l’engagement et le sens de responsabilité des opérateurs économique.

Il fait savoir que seulement 112 commerçants (93 au premier jour et 19 au deuxième jour) qui n’ont respecté la permanence. Ces derniers seront sanctionnés conformément aux dispositions de la loi en vigueur, dont des amendes variant entre 30 000 à 200 000 DA et possibilité de fermeture du magasin pour une durée d’un mois.

Il est à rappeler que 50 724 commerçants ont été mobilisés pour le premier jour de la fête de l’Aïd et 50 798 autres pour le deuxième jour de cette fête. Le ministère du Commerce a mobilisé 2407 agents de contrôle pour veiller sur le respect de ce programme de permanence.

Des réunions d’évaluation seront tenues au niveau du ministère afin d’améliorer le programme et les activités commerciales durant les mois de Ramadhan et fêtes. Un grand travail est déjà lancé par les pouvoirs publics afin de renforcer et de développer davantage la chaîne de distribution.

Dans ce cadre, l’Association nationale pour la protection des consommateurs (El-Amen» a appelé les pouvoirs publics à l’entame des préparations, des maintenant, pour le mois de ramadhan 2024, tout en tirant les enseignements des erreurs de cette année.

Dans un communiqué posté sur page officielle, cette association a recommandé d’investir dans la réalisation de nouvelles infrastructures dédiée à la distribution, l’élaboration d’une cartographie pour les produits agricoles et sa mise en place sur le terrain, l’introduction et la généralisation de la numérisation pour la maitrise des prix et la transparence des activités commerciales, le renforcement du contrôle et enfin l’élaboration des normes pour les produits alimentaires.

Par Sirine R

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *