21/02/2024
ACTUALITENATIONAL

Prix des biens alimentaires: En hausse de 4,7% en août dernier

Après des baisses observées aux trois derniers mois (mai, juin et juillet), les prix des biens alimentaires inscrivent un relèvement sensible de 4,7% en mois d’août 2023 par rapport au mois de juillet, selon les chiffres de l’ONS.

Ce résultat est le fait essentiellement des prix des produits agricoles frais qui se redressent et enregistrent une variation remarquable de +8,4%. Les produits les plus touchés par cette tendance, concernent, les légumes (+28,1%), la viande de poulet (+20,1%) et à un degré moindre les fruits (+13,8%).

Il ressort de ce nouveau bulletin statistique pour le mois d’août, une augmentation des prix à la consommation au niveau national, établi sur la base d’observations effectuée dans 17 villes et villages représentatifs de différentes régions du pays, rappelle la même source.

Ainsi, en août 2023, l’indice général des prix à la consommation au niveau national a enregistré une hausse de 2,7% par rapport au mois de juillet précédent. Selon l’ONS, l’indice brut des prix à la consommation de la ville d’Alger a enregistré une hausse de 2,2% en août 2023 par rapport au mois de juillet précédent. Cette augmentation est légèrement supérieure à celle observée au même mois de l’année précédente (+1,9% en août 2022 par rapport à juillet 2022). Cette tendance s’explique principalement par l’augmentation des prix des biens alimentaires, qui ont enregistré une hausse de 4,2%, explique l’Office des statistiques, qui note que cette tendance haussière intervient également après des baisses, quoique modérées, relevées aux trois mois précédents (mai, juin et juillet).

Quant aux prix des biens alimentaires industriels, ces derniers ils ont connu une légère baisse de 0,3%. Les prix des produits manufacturés et des services ont augmenté de 0,2% et 0,7% respectivement. En comparaison avec août 2022, les prix des biens alimentaires ont augmenté de +13,9%. Les produits agricoles frais ont enregistré une variation de +23,5%, avec une augmentation de +45,9% pour les fruits. Les produits alimentaires industriels ont augmenté de 4,4%, avec une hausse de +24,5% pour le café, le thé et les infusions. Les prix des produits manufacturés ont augmenté de +6,8%, et ceux des services de +4,3%. Corrigé des variations saisonnières, l’indice des prix à la consommation a augmenté de 1,5% par rapport au mois précédent. Par rapport à août 2022, la variation des prix à la consommation est de +9,7%, avec un rythme d’inflation annuel de +9,3% (de septembre 2022 à août 2023).  Des mesures ont été prises par le gouvernement pour contrer cette inflation galopante. Il s’agit d’un bon approvisionnement du marché en matières premières, la régulation et la subvention des prix.

Parmi ces mesures figurent la réduction des droits douaniers de 30% à 5% sur l’importation des viandes bovines et ovines fraîches, réfrigérées et emballées sous vide, ainsi que le bétail vivant importé, outre «la surveillance des prix et la lutte contre la spéculation sur les prix des matières premières, ce qui devrait réduire l’inflation au cours des mois restants de l’année en cours», avait fait savoir le ministre des Finances.

Par Sirine R

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *