28/05/2024
ACTUALITEINDUSTRIE

Production de lait pasteurisé: Giplait produira 4 millions de lites/jour durant le ramadhan

Le groupe industriel des productions laitières Giplait a augmenté sa production quotidienne de lait subventionné, en prévision de l’accroissement de la demande en ce produit de large consommation durant le mois de Ramadhan, a annoncé la PDG du groupe public, Samah Lahlouh.

«Notre production journalière en lait en sachets est passée de 3,6 millions de litres à presque 4 millions», a indiqué Mme Lahlouh, dans un entretien à l’APS, en soulignant «l’engagement plein du groupe à assurer la disponibilité de ce produit de base, même lors des pics de demande enregistrées particulièrement durant le ramadhan».

«Avec cette hausse substantielle de notre production et les quantités introduites sur le marché par les laiteries privées, le produit sera largement disponible», a-t-elle assuré.

Outre le lait subventionné, la hausse de la production concernera pratiquement toute la gamme des produits du groupe, selon la PDG, qui a tenu à mettre en avant sa «haute qualité».

«Nos produits laitiers sont constitués à 90% à base de lait cru et ne contiennent ni additif ni conservateur», a-t-elle assuré, en énumérant le lait de vache conditionné, le lait caillé, les yaourts, les crèmes fraîches, le beurre, le s’men en plus d’une variété de fromages dont la pâte pressée, le camembert, le fromage rouge et le gruyère.

Au total, le groupe compte actuellement plus de 180 produits et «de nouveaux produits seront prochainement disponibles sur les étales», précise la première responsable de Giplait.

Un grand pôle de distribution à Adrar pour approvisionner le Grand sud

Le mois sacré verra également l’inauguration d’un important point de vente relevant du groupe Giplait à Adrar, pour approvisionner cette wilaya et ses voisines limitrophes en lait subventionné ainsi qu’en produits laitiers. Selon les explications de Mme Lahlouh, ce local «important» sera alimenté principalement par les filiales de Bechar, Saïda et Sidi Bel Abbas.

«Ce sera un grand pôle de distribution de lait pasteurisé et de produits laitiers pour les populations du Grand sud», a-t-elle confirmé.

Ne disposant pas de points de vente, les wilayas du Sud notamment In Guezzam et Bordj Badji Mokhtar, ne pouvaient pas avoir de lait pasteurisé ou même de produits laitiers vu que ces denrées sont très périssable.

Pour parer à ce problème, l’Etat a récemment décidé de les approvisionner en lait instantané à des prix subventionnés. Le premier contingent de 46 tonnes a été acheminé vers ces wilayas le 29 février dernier, a-t-elle rappelé. D’autres points de vente seront également inaugurés durant la même période à Oran et Batna, a-t-elle fait savoir. «L’élargissement de notre réseau de distribution à travers les différents points de vente nous permet de rendre nos produits plus accessibles aux consommateurs», a affirmé Mme Lahlouh, ajoutant que son groupe qui dispose déjà de 130 points de vente œuvre pour se rapprocher davantage des citoyens, notamment des populations des zones reculées.

Concernant les deux nouvelles filiales Giplait en projet, à Bouira et Rouiba, avec des capacités respectives de 300.000 litres/j et de 1 millions litres/j, elle a affirmé que ses deux projets avancent «à grands pas» et que le premier sera opérationnel d’ici la fin du 1er semestre alors que le second est attendu vers la fin l’année.

«Ces deux unités qui s’ajoutent à nos 15 filiales de production devraient contribuer grandement à l’augmentation du volume du lait pasteurisé et par la même rentabiliser le lait cru produit par les éleveurs», explique-t-elle.

 A ce sujet, elle a fait savoir que la collecte de lait par les différentes filiales du groupe s’élevait actuellement à plus de 360.000 litres/jour et dépassait les 500.000 litres/jour en période de forte lactation. «Le fait que tous nos produits soient fabriqués à base de lait cru encourage l’élevage des vaches laitières, tout en limitant l’importation de poudre de lait», a-t-elle souligné, rappelant que son groupe est conventionné avec 300 collecteurs et 4.500 éleveurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *