28/05/2024
AFRIQUE

Tunisie: Le déficit commercial à 550,6 MD, en janvier 2024

Le déficit commercial s’est nettement allégé de 49,7%, pour s’établir à un niveau de 550,6 millions de dinars (MD), en janvier 2024, contre 1095,4 MD en janvier 2023, c’est ce qui ressort des données publiées, lundi, par l’Institut National de la Statistique (INS).

Le taux de couverture a gagné, ainsi, 8,1 points par rapport à janvier 2023 pour s’établir à 90,3%. L’allègement du déficit est expliqué par la hausse des exportations de 2,1%, à 5,1 milliards de dinars, contre une baisse des importations de 7,1%, à 5,7 milliards de dinars, au cours du premier mois de l’année 2024.

L’augmentation observée au niveau des exportations concerne essentiellement le secteur des industries agro-alimentaires (+66,2%) à la suite de la forte hausse de nos ventes d’huile d’olive, drainant des recettes à hauteur de 607,8 MD, en janvier 2024, contre 270,1 MD, une année auparavant.

En revanche, les exportations du secteur de l’énergie ont régressé de 21%, celles des mines, phosphates et dérivés de 17,8%, celles des textiles, habillement et cuirs de 6,2% et celles des industries mécaniques et électriques de 2,1%.

Pour ce qui est du repli observé au niveau des importations (7,1%), il est du surtout à la diminution des importations des produits énergétiques (3,5%) et des matières premières et demi-produits (8,7%), ainsi que des biens de consommation (0,5%), Tandis que les importations des biens d’équipement ont augmenté de 3,4%.

Le déficit de la balance commerciale provient, principalement, du déficit enregistré avec certains pays, tels que la Chine (-596,4 MD), la Russie (-401,3 MD), la Turquie (-216,5 MD), la Grèce (-218,5 MD) et l’Algérie (-32,5 MD).

En revanche, le solde de la balance commerciale des biens a enregistré un excédent avec d’autres pays, principalement la France (441 MD), l’Italie (397,4 MD), l’Allemagne (193,3 MD), la Libye (101,3 MD) et le Maroc (29,9 MD).

D’autre part, il est à noter que le solde de la balance commerciale hors énergie du mois de janvier 2024 est excédentaire de 133 MD et que le déficit de la balance énergétique s’est élevé à 683,6 MD, à fin janvier 2024, contre 639,6 MD en janvier 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *