28/05/2024
AFRIQUE

Cameroun: La BAD inaugure son bureau régional en Afrique centrale

 Le Premier ministre camerounais, Joseph Dion Ngute, et la vice-présidente du Groupe de la Banque africaine de développement Marie-Laure Akin-Olugbade ont inauguré, le 12 avril 2024 à Yaoundé, le nouveau bureau régional du Groupe de la Banque pour l’Afrique centrale, avec l’objectif de renforcer ses opérations sur le terrain.

« C’est avec un immense plaisir que je suis à Yaoundé, aujourd’hui, pour procéder, au nom du président du Groupe de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, avec le gouvernement de la République du Cameroun, à l’inauguration officielle des nouveaux locaux du bureau régional de la Banque pour l’Afrique centrale », a déclaré la vice-présidente chargée du Développement régional, de l’Intégration régionale et de la Prestation de services.

Se félicitant du choix de son pays pour abriter le siège régional du Groupe de la Banque, M. Ngute a déclaré : « Cette inauguration exprime la solidité des relations entre l’Afrique centrale et la Banque africaine de développement ». Le bureau régional « permettra à la Banque de se rapprocher des réalités de notre sous-région et d’apporter plus que par le passé un accompagnement particularisé en adéquation avec les attentes de nos populations », a-t-il poursuivi.

La cérémonie s’est déroulée en présence de membres du gouvernement camerounais, du corps diplomatique et d’organisations internationales et sous-régionales ainsi que de représentants du secteur privé et de la société civile.

Partenaire essentiel des sept pays de la sous-région (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, République centrafricaine, République démocratique du Congo et Tchad), la Banque se dote ainsi d’un outil et de moyens supplémentaires pour renforcer notamment les politiques et stratégies de développement, asseoir une gestion proactive et une amélioration continue de la performance du portefeuille, améliorer la coordination et l’harmonisation de l’aide, tout en améliorant la visibilité de la Banque dans la région.

« Au-delà du dialogue avec les autorités nationales, l’ouverture de ce bureau régional permet de renforcer le dialogue avec les communautés économiques régionales, et les différents partenaires au développement. Elle permet également d’accélérer la mise en œuvre de nos opérations d’intégration régionale en Afrique centrale, et de promouvoir, dans le même esprit, le développement des affaires avec le secteur privé, qui, je dois le dire, a été jusqu’ici un défi, mais qui nous tient à cœur, notamment en tant qu’élément clé d’une croissance et d’un développement inclusifs et accélérés. Nous pensons que le bureau régional et ses ressources appropriées peuvent et doivent également changer la donne en matière de promotion du développement du secteur privé. », a indiqué la vice-présidente du Groupe de la Banque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *