01/03/2024
ACTUINTERNATIONAL

780 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde

L’Organisation des Nations unies a indiqué, lundi, qu’environ 780 millions de personnes souffraient de la faim dans le monde. A l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation, célébrée le 16
octobre de chaque année, les Nations unies soulignent que l’objectif mondial d’éradication de la faim est encore « réalisable ». Actuellement, l’ONU estime qu’environ 780 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde.

En cette journée, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, invite « les gouvernements, le secteur privé, la société civile et le monde universitaire à agir ensemble, en donnant la priorité à l’alimentation de ceux qui souffrent le plus du manque de nourriture ». Dans un message à l’occasion, Antonio Guterres appelle à « faire de la lutte contre la crise alimentaire l’une des principales priorités de l’agenda mondial ».

Il appelle également à « investir dans des solutions à long terme pour garantir que chacun ait accès à la nourriture. Faute de ressources, environ 50 millions d’enfants risquent de mourir d’un retard de croissance grave ». Selon le chef des Nations unies, l’un des plus grands défis auxquels le monde est confronté pour faire face à la situation actuelle est le manque de financement pour l’appel humanitaire mondial de cette année, qui ne dispose actuellement que de 32% des ressources nécessaires.

Pour le secrétaire général, « il est scandaleux que dans un monde d’abondance, une personne meure de faim toutes les quelques secondes », alors que le Programme alimentaire mondial a été contraint de supprimer ses programmes d’aide essentiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *