28/05/2024
REGIONS

Aïn Temouchent: Le parc hôtelier prochainement renforcé par 800 lits supplémentaires

Le parc hôtelier de la wilaya de Ain Temouchent sera renforcé, lors de la saison estivale de l’année en cours, par 800 lits supplémentaires, a-t-on appris du directeur local du Tourisme et de l’Artisanat, Mohamed Bensaoud.

Ces prévisions sont à retenir, eu regard au rythme appréciable des travaux de réalisation de deux hôtels, implantés à Béni-Saf et Rachgoune-plage, à l’initiative d’opérateurs privés, dont la capacité d’accueil cumulée est estimée à 800 lits et dont l’entrée en exploitation est prévue au courant de la prochaine saison estivale, a fait savoir le même responsable.

Il est à signaler, dans ce contexte, que le secteur du tourisme a été consolidé, cette année, par un nouveau centre de thalassothérapie, réalisé au niveau de l’hôtel « Safina », à Terga-plage, ajoutant ainsi une plus-value à la qualité des prestations offertes aux estivants, à l’échelle locale et nationale, a fait observer la même source.

La wilaya de Aïn Temouchent compte 44 établissements hôteliers, offrant une capacité d’accueil cumulée estimée à pas moins de 7.000 lits, outre des agences de voyages œuvrant à l’exploitation optimale du potentiel touristique côtier et thermal (Hammam Bouhadjar).

Cette wilaya côtière de l’Ouest du pays recèle également plusieurs sites et monuments historiques pour la promotion desquels de nouveaux circuits touristiques ont été créés, parallèlement à l’encouragement des associations et des clubs de randonnées pédestres à organiser dans ces sites des sorties touristiques et à les vulgariser auprès du large public par le biais des plateformes numériques et des réseaux sociaux.

Par ailleurs, le secteur du tourisme au niveau de la wilaya a lancé, cette année, des études pour l’aménagement de trois plages, à savoir celle communément appelée « Le sabot du Chameau », sise à Béni-Saf, celle « d’El Aïn », dans la commune de Sidi Ben Adda et « Zouanif » dans la commune de Oulhaça, et ce dans l’optique d’inscrire de nouvelles opérations devant porter sur la réalisation de nouvelles pistes d’accès et d’offrir de meilleures conditions d’accueil aux estivants, a indiqué la même source.

Il est à signaler également que la bande côtière de la wilaya compte 18 plages autorisées à la baignade ouvertes, chaque année, pour accueillir les estivants dans de « bonnes » conditions, sachant que la commission de wilaya de préparation de la saison estivale a programmé à cet effet plusieurs sorties, outre l’organisation de cycles de formation au profit des concessionnaires des plages, encadrés par des professionnels du domaine.             

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *