21/04/2024
NATIONAL

Amélioration de la qualité de vie du citoyen: Une priorité pour le Président Tebboune

S’il est un sujet que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune ne cesse de marteler, c’est celui de la qualité de vie pour laquelle le Chef de l Etat est toujours engagé à l’améliorer.

Dés son intronisation, le Président Tebboune  a mis un point d’honneur à respecter cet engagement qui était l’un des 54 points de sa campagne  électorale. A chaque Conseil de ministres, le Chef de l’Etat rappelle que la primauté de l’Etat et l’amélioration du niveau de vie du citoyen et protection de  son pouvoir d’achat.

De ce faite, l’Algérie est le premier pays arabe à avoir octroyé une allocation chômage revalorisée  à 15 000 DA. Les conditions de vie passent surtout par l’augmentation des  salaires. A ce sujet, une série de mesures a été prise pour augmenter les salaires des fonctionnaires de l’état, tous corps confondus. Même les retraités ont vu leurs pensions majorées.  Sans oublier la réduction de l’impôt sur les salaires.

Des sources bien informées assurent, que pour le Président, de bonnes conditions de vie passent aussi par l’amélioration du quotidien, comme l’accès à l’eau, l’électricité, les routes.

Pour cela, un programme spécial zones d’ombre a été élaboré, pour que  tous les citoyens vivent sur le même point d’égalité. Les mêmes sources confirment que dans l’esprit du Président, l’Algérie appartient à ses enfants et que tous doivent vivre dans les meilleures conditions possibles.

Et  ces conditions sont sans cesse améliorées, par une lutte implacable contre  les spéculateurs. Des lois ont été votées par le corps législatif sous l’impulsion du président pour arrêter sinon freiner ce fléau.

En dépit de cela, le Président ne cesse de répéter que rien n’est suffisant pour améliorer le quotidien des algériens. L’agriculture figure aussi parmi les meures édictées pour aider tout jeune entrepreneur agricole porteur d’un  projet. Et cela passe par l’acquisition de terres arables, exonération d’impôts sur une période, ainsi qu’un prêt sans intérêt. Et ceci dans le but avoué pour arriver à une sécurité alimentaire confirmée. L’accès à l’eau sera aussi faciliter par les stations de dessalement d’eau de mer, dans les régions côtières. De plus, pour améliorer ces conditions de vie, il faut une économie forte, indépendante des énergies fossiles.

Pour cela et afin de tendre vers le plein emploi, le climat des affaires a été assaini et des mesures ont été prises pour un Dinar fort et le plus stable possible. Notre économie se porte bien, et les avantages proposés sont si attractifs, que les investisseurs ne manquent pas. Et  cela est d’autant plus vrai que le BRICS, se dit prêt à accueillir l’Algérie en son sein. Est-ce pour autant que le but est atteint ? Pour le Président Tebboune si le meilleur est à venir, il reste beaucoup à faire aussi. C’est dans cette optique que le dernier conseil des ministres a été consacré à la révision des pensions de retraite, à des exposés conjoints entre des secteurs ministériels sur la police de l’urbanisme, le dessalement de l’eau de mer et la réalisation de la cité médiatique, ainsi qu’à deux exposés relatifs au sport dans les écoles primaires et aux préparatifs du Hadj 2023.

Par Reda Hadi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *