16/04/2024
NATIONAL

Commercialisation de la semoule et de la farine: Nécessité de développer un réseau de distribution

Le ministre du Commerce et de la promotion des exportations, Tayeb Zitouni a souligné jeudi à Alger la nécessité de développer le réseau de distribution de la semoule et de la farine après l’augmentation du quota des minoteries en blé tendre, indique un communiqué du ministère.

La déclaration du ministre est intervenue lors d’une rencontre de travail qu’il a présidée au siège du ministère avec une délégation du Conseil du renouveau économique algérien (CREA), conduite par Kamel Moula, président du Conseil et regroupant des opérateurs économiques parmi les propriétaires de minoteries.

La réunion qui s’inscrit dans le cadre d’une série de réunions de coordination avec les différentes filières professionnelles intervient immédiatement après la mise en oeuvre de la décision d’augmentation du quota des minoteries en blé tendre subventionné de 40 à 100% de la capacité de production de chaque minoterie à l’échelle nationale.

La réunion qui s’est déroulée en présence de cadres du ministère a porté sur « plusieurs questions et propositions susceptibles d’insuffler une nouvelle dynamique au secteur commercial », selon le communiqué.

Dans le but de poursuivre l’approvisionnement du marché national en produits de large consommation, le ministre a souligné « la nécessité de développer le réseau de distribution pour assurer la semoule et la farine dans toutes les régions du pays, notamment après l’augmentation du quota des minoteries ».

M. Zitouni a affirmé, en outre, que l’augmentation du quota des minoteries à 100% contribuera « à inonder le marché national en ces produits de base de large consommation, ce qui permettra de mettre fin à la spéculation et à la perturbation de la distribution », conclut le document.

R E

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *