01/03/2024
ACTUALITEINDUSTRIE

Complexe sidérurgique de Bechar: Lancement du projet avant la fin de l’année

Le ministère de l’Industrie et de la production pharmaceutique accélère la cadence des préparatifs pour le lancement des travaux de la réalisation du complexe sidérurgique de Bechar. Ce projet industriel d’un cout d’un (1) milliard de dollars sera lancé avant la fin de l’année en cours.

«L’entame de la réalisation de cet important projet industriel qui aura un apport très important pour le développement économique et social des wilayas de Bechar et Tindouf, comme prévue auparavant avant la fin de l’année en cours, fait l’objet d’intenses préparatifs techniques et administratives », a déclaré à l’APS le directeur du secteur, Abad Bouziane.

Et de préciser : « Actuellement, nous sommes arrivés a terme de l’ensemble de la phase préparatoire pour le début effectif des travaux de concrétisation de ce projet industriel au niveau de la nouvelle zone industrielle de Toumiat, située à 40 km au nord de Bechar». La réalisation de cet important projet sera assurée par le consortium Chinois (CMH), qui regroupe trois grandes sociétés chinoises, à savoir : CWE, MCC, en partenariat avec l’entreprise national de fer et de l’acier (FERAAL).

Il est destiné, explique le même responsable, à la production du rail et du profilé en acier, comprendra aussi plusieurs unités de traitement et transformation du fer ainsi qu’une unité de fabrication de wagons pour le transport du minerai de fer de Gara-Djebilet vers Bechar et le complexe sidérurgique de Bethioua (Oran).

Pour la concrétisation de ce projet dont la réception est prévue en 2026, une assiette foncière de 1.000 ha extensible à 3.000 ha, est désormais dégagée au niveau de la même zone industrielle de Toumiat, par la wilaya et ce dans l’unique but de l’accélération de sa réalisation, a indiqué  M. Bouziane.

Un gigantesque poste de transformation de 440/220/60 Kilos volts est en cours de réalisation par la société de transport d’électricité (STE-filiale de Sonelgaz), avec un cout de plus de quatre (4) milliards dinars , pour répondre aux besoins d’énergie électrique des différentes phases de réalisation et d’exploitation de ce projet , a-t-il détaillé.

Une station d’approvisionnement en gaz naturel d’une capacité de plus de 20 barres, sera également réalisée dans l’objectif de la satisfaction des besoins en cette énergie de ce futur complexe sidérurgique.

 S’agissant des besoins en eau de ce projet, il est prévu son alimentation quotidienne à travers plusieurs sources dont notamment du nouveau projet de transfert des eaux albiennes du champ de captage de Guetrani, des forages, et à partir des eaux traités de la station de traitement et épuration des eaux usées (STEP) de Bechar dont la mise en service est prévue pour la fin 2023,et d’une station monobloc de traitement des eaux industrielles dont sera équipée ce complexe industriel, a fait savoir le même responsable local.

En matière de transport ferroviaire de la production de ce futur complexe sidérurgique, il est prévu la réalisation d’une bretelle de 30 km qui reliera le futur complexe sidérurgique de Bechar à la ligne ferroviaire Bechar/Oran pour permettre l’acheminement des produits de ce complexe vers le port d’Arzew (Oran), selon des responsables de l’agence nationale d’étude et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires (ANESRIF), principal maître d’ouvrage de l’autre projet d’envergure de réalisation de la ligne ferroviaire Bechar/Tindouf/Gara-Djebilet sur un parcours de 950 km.

Par Z R/Agence  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *