21/04/2024
NATIONAL

Construction navale: Mise à l’eau du troisième thonier algérien

Un troisième thonier de 35 mètres, construit par une société algérienne de construction et de réparation navale au port de Zemmouri à Boumerdes, a été réceptionné et mis à l’eau samedi au Port d’Alger. Le thonier baptisé « Wafid Zinedine » a été inauguré par le ministre de la Pêche et des productions halieutiques, Hicham Sofiane Salaouatchi, et le ministre des Transports, Kamal Beldjoud.

Ce navire de pêche au thon en haute mer a été construit par la société privée de construction et de réparation navale « CORENAV », présente depuis des années au port de Zemmouri, et qui a construit deux thoniers identiques, livrés en mai dernier. En marge de l’inauguration, les ministres de la Pêche et des Transports ont salué les « progrès qualitatifs » réalisés par l’Algérie dans le domaine de la construction navale et du renforcement de sa flotte.

 « Nous avons une importante flotte de pêche artisanale et traditionnelle, dont nous devons travailler sur sa préservation. Mais, le secteur doit impérativement se développer afin d’augmenter la production nationale en poisson», a souligné hier le ministre de la Pêche et des productions halieutiques, Hichem Sofiane Salaouatchi

C’est le troisième navire de ce genre à mettre en service, après les deux autres opérationnels déjà depuis avril 2022, dira-t-il.  Accompagné avec du ministre du Transport, en l’occurrence Kamel Beldjoud, le ministre de la Pêche a précisé que ce navire est d’une longueur de  35 mètres et d’une valeur assez importante qui varie (selon les engins de pêche)  entre 300 à 350 millions de DA. Il a rappelé qu’auparavant ce genre de navires est importé de l’étranger avec une incidence financière importante et en devise. Ceci s’inscrit étroitement avec le programme du président de la République, Abdelmadjid Tebboune qui vise l’augmentation de la production nationale, en se basant sur le potentiel local.

 « Bien sur ce n’est pas un travail qui concerne seulement notre département, mais il y a l’implication d’autre secteur. Notre département a réussi de faire cette réalisation grâce à une solidarité intergouvernementale, notamment les secteurs des transports et de l’intérieur. Il y a aussi le secteur de l’industrie qui a les capacités de réaliser ce genre de navire dans le futur, notamment pour la l’entreprise de construction et de réparation navales «Ecorep» spécialisée dans la construction de navires de 14 mètres. Ça sera  intéressant de ce lancer dans la construction de navire de 35 mètres», souligne également le ministre.

En effet, l’apport de ce genre de navires est bien de participer à la croissance et du développement de la production nationale en matière de poisson. L’ambition de l’Algérie c’est d’aller conquérir des parts de pêche en haute mer.  « Plus qu’en aura plus de navires de grande taille, nous aurons l’opportunité d’augmenter notre production à travers des taux de production», indique-t-il.

Ainsi, ajoute le ministre, cela va consolidera notre place dans le bassin méditerranéen en matière de participation dans les campagnes de pêches  du thon rouge vivant.

S R

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *