21/04/2024
INTERNATIONAL

États-Unis: Des économistes anticipent une récession en 2023

Plus de la moitié d’un panel d’économistes américains anticipe une récession aux États-Unis en 2023, et près des trois quarts d’entre eux voient l’inflation rester supérieure à 4% jusqu’à la fin de l’année, selon une enquête de la fédération d’économistes NABE publiée lundi. Selon la présidente de la NABE (National Association for Business Economics), Julia Coronado, par ailleurs présidente et fondatrice de MacroPolicy Perspectives, 53% des panélistes «s’attendent à une récession à un moment donné en 2023».

Cette enquête, toutefois, a été réalisée avant la crise du secteur bancaire, menée entre les 2 et 10 mars, auprès de 217 économistes travaillant pour des entreprises ou des fédérations professionnelles dans tous les secteurs. Près d’un quart de ce panel table sur une récession au troisième trimestre de cette année, 5% pensent que la récession est déjà en cours, 16% la voient arriver au deuxième trimestre, et 13% au quatrième trimestre. Et près d’un quart s’attend à ce que cela ne se produise pas avant le second semestre de 2024.

Par ailleurs, près des trois quarts d’entre eux pensent que l’inflation CPI restera supérieure à 4% jusqu’à fin 2023, «et plus des deux tiers ne sont pas convaincus que la Fed sera en mesure de ramener l’inflation à son objectif de 2% dans les deux prochaines années sans induire de récession». Et, alors que les États-Unis pourraient être placés en défaut de paiement dès cet été si républicains et démocrates ne parviennent pas à trouver d’accord pour relever le plafond de la dette, la moitié des panélistes jugent cette hypothèse improbable. L’autre moitié croit en revanche à la possibilité de voir se réaliser cette situation inédite, et dont les conséquences auraient des effets inattendus et potentiellement désastreux sur l’économie mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *