16/04/2024
REGIONS

Fête de la tomate: une opportunité pour valoriser une filière en quête de développement

La fête de la tomate, dont la première édition nationale a débuté lundi à Adrar, constitue une opportunité pour valoriser une filière en quête de développement et de croissance à travers le renforcement de la chaîne de commercialisation et l’encouragement de l’industrie de transformation agricole, ont estimé les organisateurs.

Initiée par la Chambre de commerce et d’industrie (CCI-Touat) et la Direction du Commerce et de la Promotion des exportations de la wilaya d’Adrar, sous le slogan « Production, Transformation et Exportation », cette manifestation économique est marquée par l’organisation d’un salon dédié à la filière de la tomate avec la participation de plus de 50 exposants représentant des producteurs, des organismes d’accompagnement et de financement ainsi que des opérateurs économiques, a précisé le directeur de la CCI-Touat, Sadek Ismaïl.

Cette manifestation qui a drainé à son ouverture un large public, a pour objectif de mettre en exergue les potentialités que recèle la wilaya d’Adrar en production tomatière, une filière ayant besoins de promotion en termes de commercialisation et de diversification des opportunités d’investissement notamment à travers l’encouragement de l’industrie de transformation agricole dans cette wilaya de l’extrême-Sud du pays qui dispose d’unités industrielles de conservation de la tomate, a-t-on soutenu.

Lire aussi: Adrar: plus de 50 exposants attendus au Salon national de la tomate

Devant s’étaler sur quatre jours (13-16 mars), ce salon permettra aux participants d’exposer leurs produits y compris des échantillons de l’industrie de transformation, et de faire connaître leur savoir-faire concernant les techniques modernes de culture de la tomate visant à augmenter le rendement de ce produit récolté.

Le salon est aussi une occasion pour les différentes institutions d’accompagnement, de financement et d’appui agricole présentes de proposer leurs services susceptibles d’encourager l’investissement dans cette filière jugée prometteuse, a-t-on indiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *