01/03/2024
FINANCE

Finance islamique: Le CPA lance de nouveaux produits destinés aux investisseurs

Le Crédit populaire d’Algérie (CPA) lancera, à partir du 1er trimestre de l’année 2024, de nouveaux produits destinés aux investisseurs, dans le cadre de la finance islamique, a indiqué le chef du département de la finance islamique au sein de cette banque publique, Sofiane Mazari.

Il a indiqué que le département de la finance islamique au sein de la banque publique tend à « ériger l’année 2024 en une année d’accompagnement des projets d’investissement et de consolidation de la contribution de la finance islamique au financement de l’économie nationale, à travers la consolidation et l’élargissement du reste des produits et des prestations de finance conformes aux dispositions de la charia ».

Parmi ces formules de financement, ajoute le même responsable, figure la formule « Istisna’a » destinée au financement des projets qui requièrent des réalisations, à l’instar des usines, des bâtisses et des infrastructures, la banque publique se chargera du financement de la réalisation de ces projets, qu’elle vendra par la suite à l’investisseur moyennant une marge bénéficiaire à verser par tranches. La banque publique proposera également dans le cade la finance islamique la formule « Essilm » en vue de financer la session d’exploitation de l’activité, laquelle consiste en l’achat de marchandises ou de matières premières par la banque auprès de l’opérateur économique en payant cash, en vue de lui permettre (à l’opérateur) d’obtenir de la liquidité pour financer son activité, la banque se chargeant, par la suite, de revendre ces produits avec une marge bénéficiaire.

Il a fait savoir, dans ce sens, que ces nouveaux produits attendent le feu vert des parties concernées en vue de les lancer. Dans un bilan de la banque sur l’activité de la finance islamique, le même responsable a indiqué que la valeur des dépôts au niveau du CPA a dépassé 34 milliards de DA jusqu’au 21 décembre, enregistrant ainsi une hausse par rapport à juillet 2023, où elle a dépassé 29 Mds DA.

R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *