21/02/2024
ACTUALITENATIONAL

Réunion du Gouvernement: Assurer la disponibilité des produits de base dans les marchés

L’approvisionnement du marché en produits de base est au centre des préoccupations du gouvernement. Tous les secteurs sont mobilisés pour garantir et assurer la disponibilité des produits dans les marchés. La question a été, encore une fois, au centre d’une réunion du gouvernement, sous la présidence du Premier ministre, Nadir Larbaoui.

« Le Premier ministre, M. Nadir Larbaoui, a présidé, mercredi 27 décembre 2023, une réunion du Gouvernement consacrée, conformément aux orientations du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, à l’examen des mesures prises par les secteurs concernés pour assurer la disponibilité des produits de base dans les marchés et la stabilité des prix en vue de protéger le pouvoir d’achat des citoyens, et ce, suivant une approche économique participative formulée avec les différents représentants des organisations professionnelles concernées», lit-on dans un communiqué des services du Premier ministre. Ceci témoigne de l’intérêt qu’accorde l’Exécutif à l’amélioration et la préservation du pouvoir d’achat des ménages. Le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune, a donné des orientations claires, rappelle-t-on, à son Exécutif pour la concrétisation de toutes les décisions des Conseil des ministres concernant le citoyen directement. Il est à noter, qu’au courant de 2023, et en dépit des mesures et soutien de l’Etat, les produits de certains produits ont enregistrés des hausses vertigineuses, mettant sous pression le budget des ménages.  

En visite de travail à l’Ouest du pays, la semaine dernière, le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni, avait déclaré que :« les hautes autorités du pays ont accordé toutes les facilités et levé toutes les contraintes pour assurer un approvisionnement équilibré des diverses denrées alimentaires, ainsi qu’en légumes, fruits et viandes, afin de les mettre à la disposition des consommateurs dans les meilleures conditions avec les quantités nécessaires », ajoutant que « nous constatons actuellement une abondance de produits de consommation, qui doivent être mis sur des marchés organisés afin de maintenir les prix ».

Il a assuré que son département a achevé l’opération d’approvisionnement et mis à la disposition du consommateur d’importantes quantités de produits alimentaires, notamment à l’approche du mois de Ramadhan, à travers «l’importation de 85.000 tonnes de viandes, qui seront proposées à la vente à raison de 1.200 dinars le kg, outre la mise à la disponibilité des citoyens de quantités suffisantes de semoule et de farine et de plus de 500.000 tonnes de légumineuses, qui ont dépassé le volume de la demande, ainsi que l’importation de 185.000 t de banane, ce qui est à même de stabiliser les prix et d’endiguer les pratiques spéculatives».

Il est à noter également qu’un nouveau plan intersectoriel a été adopté par les ministères du Commerce et de la Promotion des exportations, et de l’Agriculture et du Développement rural, qui vise à assurer la disponibilité des produits agricoles et alimentaires de large consommation et à développer le système d’approvisionnement du marché national.

Les deux ministres ont insisté sur «les mesures proactives pour approvisionner le marché en divers biens produits localement ou importés, mettre fin à toute perturbation et stabiliser les prix de tous les produits pendant les périodes de forte demande, sur l’ensemble du territoire national, afin de protéger le pouvoir d’achat du citoyen, conformément aux instructions du président de la République».
La réunion a également porté sur les préparatifs en cours pour assurer la disponibilité des différents produits alimentaires durant le mois sacré et définir les mécanismes nécessaires pour assurer leur disponibilité et leur distribution de manière efficace, conclut le communiqué.

Par ailleurs, le Gouvernement a également examiné les propositions relatives à l’amélioration et à la rationalisation des œuvres universitaires en vue d’améliorer les conditions de résidence des étudiants, de promouvoir les différents services et de rationaliser les efforts de l’Etat en faveur de cette importante catégorie de la société, en application des instructions de Monsieur le président de la République. L’accent a en outre été mis sur la nécessité d’accélérer et d’étendre l’installation gratuite des détecteurs de monoxyde de carbone à tous les foyers pour prévenir les accidents domestiques, à l’origine de plusieurs décès, une opération dont Monsieur le président de la République avait ordonné le lancement lors de la réunion du Conseil des ministres du 24 janvier 2023. Le Gouvernement a enfin passé en revue les efforts déployés et les mesures prises pour prévenir la prolifération de la fièvre aphteuse, conclut la même source.

Par Sirine R.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *