21/02/2024
ACTUFINANCE

Financement des entreprises: La BEA propose des solutions sur mesure

La Banque extérieure d’Algérie (BEA) accompagne quotidiennement l’ensemble de ses clients qu’ils soient de grandes entreprises, PME/PMI/TPE, ou particuliers et professionnels, dans la concrétisation et la réussite de leurs projets, grâce à des solutions de financement sur mesure, indique la banque dans un communiqué.

Forte de ses 3786 collaborateurs, répartis sur onze directions régionales à travers le pays, la banque extérieure d’Algérie poursuit sa volonté de satisfaire ses deux millions de clients, en s’appuyant sur une stratégie d’innovation, une solidité financière (230 milliards DA de capital) et une croissance durable, et ce, dans le respect des valeurs qui l’incarnent. Ce qui distingue la BEA est son importante contribution dans le commerce extérieur.

Elle bénéficie d’un réseau très dense de 838 correspondants internationaux et jouit d’une expertise avérée dans le traitement des opérations de commerce extérieur. Sa vocation à l’international est d’autant plus confortée à travers ses nombreuses filiales et participations (Paris, Londres, Abou Dhabi et Luxembourg), qui traitent pour le compte de la Banque, diverses opérations documentaires.

Historiquement, le réseau d’agences de la Banque était fortement concentré dans les grands pôles industriels du Pays. «Aujourd’hui, le nombre d’agences est de 105 dont un bureau de change. La majorité de ces agences est répartie dans les centres urbains», ajoute la même source.

Par ailleurs, la BEA enregistre des performances et des résultats qui confortent, non seulement sa position de Banque de référence de la place, mais aussi et surtout, sa place de partenaire bancaire privilégié de tous les opérateurs économiques.

« Ces résultats qui soulignent l’amélioration progressive et soutenue de la dynamique de croissance et de développement, traduisent tangiblement l’efficience du plan stratégique tracé et mis en œuvre par la Gouvernance de la Banque en s’appuyant, notamment, sur un système de contrôle interne rigoureux, en phase avec les exigences réglementaires en vigueur», ajoute-t-elle.

La volonté d’une bonne gouvernance à l’échelle de la BEA est illustrée, d’une part, par tous les mécanismes et instruments nouveaux mis en place, confortés au fur et à mesure du lancement des actions de modernisation de la Banque et d’autre part, à travers les capacités de résilience aux chocs externes développés, pour demeurer un acteur de premier plan, capable de s’impliquer d’une manière active et soutenue dans le financement de l’économie nationale.

Par R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *