21/04/2024
INTERNATIONALEUROPE

France: Recul des créations d’entreprises en janvier

Les créations d’entreprises en France ont reculé de 5,1% à 86.798 sur un mois en janvier, après avoir fléchi de 3,3% en décembre, a rapporté l’Insee mercredi qui met toutefois en garde contre la fragilité de ces données.

Cette baisse des immatriculations est due à une chute de 7,8% des installations d’entreprises classiques, à 32.404, ainsi qu’à une baisse moins marquée (-3,3%, à 54.394) du nombre de nouveaux auto-entrepreneurs, qui représentent près des deux tiers du total, détaille l’Institut national de la Statistique.

Mais l’Insee avertit que cette diminution des immatriculations intervient alors que la mise en place au 1er janvier du guichet unique des formalités d’entreprises sur le site de l’Inpi, qui a connu de nombreuses difficultés, « fragilise temporairement le suivi mensuel des créations d’entreprises ».

« Les évolutions des créations d’entreprises doivent donc être interprétées avec une grande prudence », met en garde l’institut.

En 2022, les créations d’entreprises en France avaient enregistré un nouveau record, avec 1,078 million d’immatriculations.

En janvier, les immatriculations ont baissé dans la plupart des secteurs et notamment dans l’industrie, où elles ont dévissé de 21,1%, devant le secteur transport et entreposage, en baisse de 10,8%, détaille l’Insee.

Ce dernier secteur, qui comprend les livraisons à domicile, avait connu un fort développement durant la crise sanitaire. Les créations d’entreprises y ont reculé d’un tiers sur les 12 derniers mois, par rapport à la même période un an plus tôt.

Sur l’ensemble des secteurs, il s’est créé 17,9% d’entreprises en plus sur les 12 derniers mois, et même 19,7% sur les trois derniers mois (novembre, décembre, janvier) par rapport à la même période un an auparavant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *