03/03/2024
ACTUENERGIE

Hydrocarbures: 10 nouvelles découvertes de gisements matures réalisées

L’Algérie a pu réaliser dix (10) nouvelles découvertes de gisements d’hydrocarbures à fin septembre 2023, s’ajoutant aux 16 autres découvertes réalisées en 2022, selon la Déclaration de politique générale du gouvernement, présentée mardi à l’Assemblée populaire nationale (APN) par la Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane.

Dans ce document qui dresse un bilan des activités et des actions réalisées durant la période de septembre 2022 à août 2023, avec les prévisions de clôture de l’année en cours, le Gouvernement a fait état de la réalisation de 12 puits d’exploration dans les bassins matures et de 5 puits dans les bassins émergents et frontaliers, soit respectivement un taux de 28% et 18% du programme annuel de 2023. Selon la Déclaration, 4 nouveaux contrats ont été signés pour l’exploitation des hydrocarbures entre Sonatrach et de grandes compagnies, dont deux contrats vont permettre de porter la production des gisements de 60.000 à 100.000 barils équivalent pétrole par jour d’ici à 2026.

S’agissant par ailleurs des recettes des exportations des hydrocarbures, elles ont atteint, à fin septembre 2023, environ 38 milliards dollars, avec un prix moyen de 82 dollars le baril, alors qu’en 2022, elles avaient avoisiné 59,5 milliards de dollars avec un prix moyen de baril de 104 dollars, en hausse de 69% par rapport 2021.

En matière de satisfaction de la demande nationale en produits pétroliers, il a été souligné dans le document les projets réalisés visant la réhabilitation, le développement et la modernisation des infrastructures de stockage, de distribution et de transport par canalisations. A cet effet, il a été procédé à la mise en exploitation du dépôt de stockage de Sidi Bel Abbes avec une capacité de 180.000 m3, ainsi que l’achèvement, d’ici la fin de l’année, de la mise en service d’autres capacités de stockage à Khroub (W. Constantine) avec une capacité de 172.000 m3, à Laghouat (6.000 m3) et à Drean de 200 m3 (W. d’El Tarf). Il est également, prévu dans ce cadre, l’achèvement du programme de réalisation des stations-service autoroutières, avec mise en service de 34 stations-service sur les 42 stations prévues et 7 stations mobiles.

Mise en place d’une puissance additionnelle de production d’électricité de 604 MW

En matière d’électricité et de distribution du gaz naturel par canalisation, des efforts ont été déployés pour le renforcement des moyens de production d’électricité, de développement du réseau de transport et de distribution de l’électricité et l’électrification et de raccordement du pays en gaz naturel, tout en accordant une attention particulière aux activités créatrices de richesses et d’emplois (périmètres agricoles et investisseurs), est-il souligné dans le document. A ce titre, le Gouvernement a procédé, à fin septembre 2023, à la mise en place d’une puissance additionnelle de production d’électricité de 604 MW et au renforcement des réseaux de transport et de distribution par la réalisation de 5.096 km et de 1.260 postes et assimilés pour l’électricité et 805,5 km et 119 postes pour le gaz.

Il a été fait état aussi de la réalisation de projets de raccordement de 32 sites en électricité et 28 sites en gaz pour les nouvelles villes et pôles urbains, le raccordement de 1.100 investisseurs en électricité et 437 en gaz et le raccordement de 28 zones industrielles en électricité et 19 zones en gaz. En outre, il a été réalisé 3.047 projets électriques dans des zones dispersées et défavorisées, ce qui a permis de raccorder 78.898 foyers et la réalisation de 2.770 autres projets dans le domaine du gaz, aboutissant au raccordement de 276.304 foyers, a-t-on encore souligné dans la Déclaration.

Dans le cadre de la stratégie de développement des énergies renouvelables, il a été procédé au raccordement des exploitations agricoles de 2000 hectares, tandis que l’éclairage public a concerné 5000 points lumineux en solaire photovoltaïque. Le bilan réalisé dans ce domaine comprend le raccordement de 240 écoles primaires avec des systèmes autonomes d’énergie solaire, de 2.536 foyers et l’alimentation de 965 puits en énergie solaire. En outre, les efforts menés ont permis l’amélioration de l’efficacité énergétique des unités industrielles avec un taux de 57% sur un total de 39 projets.

Concernant le secteur minier, il a été concrétisé 39 cartes géologiques et 10 cartes liées aux ressources minérales et aux carrières, ainsi qu’aux mines anciennes et à l’exploitation de l’or traditionnel. Des progrès ont été, en outre, accomplis dans le programme de recherche minière en atteignant la troisième étape au cours de cette année, qui concerne 15 projets avec un budget estimé à 1,3 milliard DA, est-il souligné dans le document.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *