21/02/2024
ACTUINDUSTRIE

INAPI: Dépôt de plus de 1 500 demandes de brevets d’innovation en 2023

Pas moins de 1.530 demandes de brevets d’invention ont été déposées, depuis le début de l’année en cours, par des étudiants et chercheurs indépendants et d’innovateurs du pays auprès de l’Institut national algérien de la propriété industrielle (INAPI), selon le Directeur général de cette instance.

Abdelhafid Belmehdi a indiqué à l’APS en marge du Salon national de l’innovation, qui a pris fin jeudi soir à l’université Mustapha Stambouli de Mascara, que 1.530 demandes de brevets d’invention ont été déposées auprès de l’INAPI par des étudiants universitaires, des chercheurs indépendants et d’innovateurs au niveau national, depuis le début de l’année à ce jour. Il a ajouté que 50 % des demandes de brevets, enregistrées depuis le début de cette année, ont été déposées par des établissements universitaires et des centres de recherche, notant que « l’université de M’sila occupe la première place en termes de nombre de demandes de brevets, suivie par l’université de Biskra », puis l’université de Sidi Bel Abbés.

Le même responsable a souligné que le nombre de demandes d’obtention de brevets déposées auprès de son instance a enregistré une « augmentation significative » au cours de cette année par rapport à l’année précédente, au cours de laquelle 654 demandes ont été enregistrées, attribuant cela à « la disponibilité d’un climat approprié pour la recherche scientifique dans notre pays, à travers l’instruction du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique N  1275 sur les certificats de startups et des brevets d’innovation, qui a donné une impulsion à la recherche scientifique ».

Par ailleurs, M. Belmehdi a révélé que l’INAPI a contribué, au cours de cette année, à la création de 122 centres d’appui à la technologie et à l’innovation au niveau des universités du pays, ce qui donnera une forte impulsion aux domaines de l’innovation et l’industrie.

L’INAPI a élaboré pour l’année prochaine des programmes de mise en œuvre en collaboration avec le bureau externe de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) en Algérie, qui comporte plusieurs activités scientifiques dans le domaine de la promotion des projets innovants et la recherche scientifique, dont des sessions de formation, la tenue d’expositions, la programmation de journées d’étude et de colloques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *