16/04/2024
ACTUNATIONAL

Industrie: Le recyclage des déchets au service de l’activité d’emballage

La première édition du Salon de conditionnement, d’emballage et d’empaquetage des produits algériens destinés à l’exportation « Packaging Expo » qui se tient au Palais des expositions « Safex » à Alger reflète l’attachement des opérateurs dans ce domaine à relever le défi d’exportation, en vue de remédier à l’importation des matières premières à leur tête le papier et le carton à travers l’adoption du recyclage des déchets.

Plusieurs opérateurs participant à ce Salon ont mis l’accent dans des déclarations à l’APS, sur l’importance de la valorisation des déchets, d’autant que les pouvoirs publics encouragent cette activité dans le cadre du développement durable, relevant que certaines entreprises ont réussi à adopter les produits recyclés alors que d’autres ont entamé la réalisation d’unités spécialisées dans le recyclage.

L’entreprise « Poussin Est », spécialisée dans la production des plateaux d’œufs à la wilaya de Batna est l’une des entreprises qui ont réussi dans le domaine de recyclage des déchets de papier. Elle utilise à 100% les matières premières provenant du recyclage dans la production de 4000 plateaux par heure grâce à une unité spécialisée dans le recyclage, a déclaré le gérant de l’entreprise, Achraf Bedida.

Il a expliqué que cette entreprise a été créée début 2020 à la faveur d’un crédit « Ettahadi » de la Banque de l’agriculture et de développement rural (BADR) et l’obtention d’une assiette foncière dans le cadre de l’investissement dan la zone des activités commerciales de la daïra de Merouana, ajoutant que 90 % de la production est destinée à l’exportation vers la Tunisie « grâce aux facilitations offertes suite aux instructions du Président de la République ». « Nous attendons l’octroi d’autorisation d’exploitation par la Direction de l’environnement de la wilaya de Batna pour élargir notre activité », a-t-il fait observer.

L’entreprise « General emballage » a fait une nouvelle expérience de recyclage en vue de combler le manque d’opérateur en production de papier sur le marché local, selon la chargée de communication de l’entreprise Mohamed Bessa qui a affirmé que l’entreprise compte une filière spécialisée dans la collecte et le recyclage des papiers activant à travers les centres de collecte d’Alger, Sétif, Oran et prochainement Annaba, en attendant d’atteindre 15 centres à l’avenir.

L’intervenant a souligné que les dernières statistiques de l’Agence nationale des déchets (AND) fait état de 1,2 million de tonnes de déchets en papiers jetés annuellement en Algérie, et « de là notre but est de récupérer près de 400.000 tonnes de papiers par an pour assurer la matière nécessaire pour le fonctionnement de l’usine de recyclage pour une durée de trois ans, appelée plus tard à approvisionner nos trois usines en matière première ».

Pour sa part, le chargé de la commercialisation à l’entreprise Maghreb Emballage, Brahimi Mohamed Amine, a annoncé que l’entreprise a lancé, depuis deux ans, une unité de collecte des déchets de papiers qui a réussi à collecter 80.000 tonnes de ces déchets par an, en prévision du lancement, à l’avenir, d’une unité de recyclage pour renoncer à l’importation de la matière première.

La chargée de la commercialisation à l’entreprise Goura Emballage spécialisée dans la transformation du carton ondulé, Goura Donia a souligné que l’entreprise compte à 100% sur l’importation de la matière première, »cependant, elle œuvre actuellement à la collecte des déchets en papier et en carton et à leur exportation, car le marché local ne compte pas de producteurs de papier », soulignant que cette activité fait partie des objectifs futurs de l’entreprise, qui entrera cette année dans le monde de l’exportation vers 5 pays africains.

Concernant l’emballage en plastique, dont la société publique d’extrusion plastique (Soexplast), dans la wilaya de Médéa, est pionnière, le chef du service marketing, Nadir Berrah, a révélé que la société recycle les déchets plastiques produits par les unités de production, ce qui représente 6% par an de la matière première totale, soulignant que la qualité du produit lui a ouvert la porte à l’exportation vers la Tunisie, la Libye et la Mauritanie.

La société Kamoplast, spécialisée dans la production d’emballage en plastique, espère améliorer la qualité de la matière première produite par les entreprises algériennes de recyclage, étant donné que la société dépend actuellement entièrement de l’importation d’intrants de production, selon le gérant de la société, Mohamed Mokaddem, qui a précisé que l’entreprise recycle ses déchets et les pompe dans les unités de production.

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig avait inauguré, dimanche à Alger, la première édition du Salon de conditionnement, d’emballage et d’empaquetage des produits algériens destinés à l’exportation « Packaging Expo », organisé (du 12 au 15 février) par l’Agence nationale de promotion du commerce extérieur (Algex), avec la participation de près de 50 sociétés activant en la matière.

Synthèse R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *