21/02/2024
ACTUALITEINDUSTRIE

Industries agroalimentaires: L’activité en baisse durant le 2e trimestre 2023 

L’activité des industries agroalimentaires (IAA) a enregistré une baisse durant le deuxième trimestre 2023. Selon l’opinion des chefs d’entreprises ayant répondu à l’enquête, plus de 53% du potentiel de production a utilisé ses capacités de production entre 50% à 75%, indique une enquête de l’ONS sur l’activité industrielle.

Le degré de satisfaction des commandes en matières premières est inférieur aux besoins exprimés selon plus de 25% des enquêtés, ce qui a engendré des ruptures de stocks à près de 39% d’entre eux, allant de 10 à 29 jours selon la plupart d’entre eux.

Plus de 20% du potentiel de production déclarent avoir connu des pannes d’électricité inférieures à 12 jours et près de 60% sont satisfait de l’approvisionnement en eau, ajoute la même source.  

La demande en produits fabriqués reste en hausse selon l’opinion des chefs d’entreprises ayant répondu à l’enquête.

Plus de 41% des enquêtés n’ont pas satisfait toutes les commandes reçues et il subsiste des stocks de produits fabriqués selon la plupart des déclarants, situation jugée anormale par plus de 57% de ces derniers.

Concernant l’état de la trésorerie, elle est jugé normal selon plus de la moitié des chefs d’entreprises ayant répondu à l’enquêté et est bon selon plus de 30%.

Quant à la main d’œuvre, les effectifs sont restés stables selon l’opinion des chefs d’entreprises ayant répondu à l’enquête. Près de l’ensemble des enquêtés est satisfait du niveau de qualification du personnel et plus de 23% déclarent avoir trouvé de difficultés à recruter du personnel cadre et de maitrise.

En raison, principalement, de la vétusté et de la surutilisation des équipements, près de 35% du potentiel de production a enregistré des pannes au cours de ce trimestre, inférieur à 6 jours pour la plupart d’entre eux. Près de 11% des concernés déclare avoir procédé à des extensions et plus de 9% à des renouvellements. La plupart des enquêtés affirme pouvoir produire davantage avec un renouvellement des équipements et sans embauche supplémentaire du personnel. Pour le prochain trimestre et comparativement au précédent, les industriels des IAA prévoient une hausse de l’activité, de la demande. Par ailleurs, ils prévoient de meilleures perspectives de leur trésorerie.

S R.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *