25/05/2024
TOURISME

La desserte Paris-Djanet: Nouvelle perspective pour la promotion du tourisme dans le Grand Sud

La wilaya de Djanet connaît au titre de cette saison touristique saharienne une activité intense confortée par l’inauguration d’une desserte aérienne directe Paris (France) à destination de Djanet (Algérie), ont indiqué des opérateurs du secteur du Tourisme et de l’Artisanat.

Intervenant en application des directives des pouvoirs publics portant promotion de la destination Sud, la décision d’ouvrir une nouvelle ligne aérienne directe Paris- Djanet, tend, outre la satisfaction des attentes des touristes étrangers et nationaux, à commercialiser le produit national et à l’imposer à la monographie touristique mondiale.

Région touristique par excellence, la perle du Tassili a enregistré, à la faveur de ce vol hebdomadaire, une affluence sans cesse croissante de groupes convergeant vers la région et d’autres régions touristiques avoisinantes constituant également des destinations privilégiées  vers le Grand Sud du pays.

Ces efforts ont été également confortés par la prise par l’Etat d’une batterie de mesures visant l’amélioration des prestations à la satisfaction des touristes. Il s’agit notamment de mesures de facilitation et d’assouplissement de l’entrée des touristes étrangers, en ouvrant un guichet unique à l’effet d’offrir différentes prestations liées au séjour sur le territoire national, en sus de l’établissement de visas à leur arrivée et ce, au niveau des aéroports et postes frontaliers.

Approché par l’APS, le directeur de l’agence de tourisme et voyages « Takouba » de Tamanrasset, Ahmed Hamdaoui, s’est félicité de cette initiative qualifiée de « qualitative » qui, a-t-il dit, devrait « contribuer à la relance du tourisme saharien et inciter les touristes étrangers à se rendre dans les régions de la perle du Tassili, Djanet, et la capitale de l’Ahaggar,Tamanrasset, et le Grand Sud, en général ».

M. Hamdaoui a, à ce titre, mis en avant l’importance de promouvoir un véritable label touristique de la région mettant à profit les grands atouts naturels, uniques en leur genre dans le Sud algérien, avant de suggérer la généralisation de pareilles dessertes dans d’autres pays européens vers d’autres destinations du Sud du pays.

De l’avis du responsable de l’agence du tourisme et voyages « Ténéré » de Djanet, Mohamed Khirani, la desserte Paris-Djanet a contribué demanière significative à la relance du secteur du Tourisme dans la région, d’autant qu’elle a permis aux touristes étrangers de se rendre dans le Sud du pays sans escale.

Il a, à ce titre, estimé que cette démarche ouvre de larges perspectives de développement de la destination Sud conformément aux orientations de diversification des ressources économiques du pays.

Selon M. Khirani, l’ouverture de cette ligne directe s’avère « stratégique et fructueuse » dans la mesure où elle permettra à d’autres régions du Sud, Tamanrasset et Illizi notamment, d’en tirer profit.

La desserte Paris-Djanet, une démarche aux résultats encourageants

 Constituant un atout pour le développement du tourisme dans la région, cette nouvelle desserte aérienne Paris-Djanet a donné lieu, depuis son lancement, à des résultats commerciaux « encourageants » à même d’inciter à l’ouverture d’éventuelles lignes en provenance et à destination d’autres villes françaises et algériennes, notamment du Sud du pays.

Dans ce cadre, le chef de département commercial à la Compagnie « Air-Algérie », Yacine Amiyer, a fait savoir que « l’apport commercial réalisé durant la saison dernière par le vol Paris-Djanet devrait inciter la compagnie à reconduire ce service pour cette saison, à consolider le tourisme saharien et à médiatiser, par conséquent, les différentes destinations touristiques du Sud du pays ».

Pour sa part, le directeur de la communication à Air-Algérie, Amine Andaloussi, a, lors de l’accueil du premier contingent des touristes étrangers à l’Aéroport de Djanet, souligné que cette ligne aérienne de Djanet devrait être renforcée, en perspective, par d’autres dessertes.

M. Andaloussi a indiqué, à ce titre, que le pavillon national tend, à travers la programmation de ces lignes directes, à attirer les touristes vers ces destinations et, partant, à promouvoir le tourisme saharien.

Interrogés, de nombreux touristes en visite dans la ville de Djanet se sont dits  »contents » d’atteindre la région directement sans passer par d’autres points d’escale, de découvrir le Tassili, de côtoyer les habitants, et d’admirer les atouts touristiques foisonnants de l’Algérie et les sites naturels de splendeur dans cette région classée parmi les lieux incontournables à visiter.

La wilaya de Djanet avait accueilli, au titre de la saison touristique écoulée (2022/2023), pas moins de 5.335 touristes étrangers, représentant 37 nationalités étrangères, avec une tendance à la hausse, et plus de 21.000 touristes nationaux issus de différentes régions du pays, selon les données de la direction du Tourisme et de l’Artisanat.

Par R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *