22/02/2024
ACTU

Laagab appelle au renforcement de la souveraineté médiatique 

Le ministre de la Communication, M. Mohamed Laagab, a appelé, samedi à Alger, les médias nationaux à travailler avec « abnégation » et à produire davantage de programmes pour renforcer la souveraineté médiatique.

Lors d’un recueillement à l’occasion du 61e anniversaire du recouvrement de la souveraineté sur la Radio et la Télévision, M. Laagab a exhorté « l’ensemble des médias nationaux à travailler avec abnégation pour réaliser

la souveraineté médiatique », ajoutant que « nous sommes appelés à produire, durant ces années, davantage d’informations et de programmes en vue de renforcer l’indépendance médiatique, par fidélité à nos ainés ».

« Nous sommes ici, aujourd’hui, pour évoquer avec fierté un anniversaire mémorable riche en significations et extrêmement important et s’enorgueillir du recouvrement par nos ainés de la souveraineté sur la Radio et la Télévision » algériennes, a-t-il affirmé, précisant que cet événement mémorable ne représente pas « uniquement le fait de retirer le drapeau de l’occupant pour le remplacer par notre drapeau, celui de l’indépendance, mais revêt une grande dimension politique et stratégique, l’indépendance et la souveraineté étant un tout indivisible qui ne tolère pas de compromis ».

« L’indépendance politique ne pouvait être totale sans l’indépendance médiatique, notamment à travers le recouvrement de la souveraineté sur la Radio et la Télévision », a-t-il soutenu.

A ce propos, le ministre a évoqué « les guerres médiatiques actuelles, biaisées et tendancieuses, ainsi que la désinformation, le blackout, la diffusion de mensonges et d’images fabriquées de toute pièce, notamment de ce qui se passe actuellement à Ghaza assiégée », ajoutant « C’est dire l’importance de cet évènement historique qu’ont vécu nos ainés, artisans de la souveraineté médiatique de l’Algérie ».

M. Laagab s’est recueilli, à cette occasion, « à la mémoire des martyrs de la Glorieuse guerre de libération et de l’ensemble des journalistes algériens décédés durant la Révolution ou après l’indépendance ». Outre le ministre de la Communication, le Conseiller du président de la République chargé de la Direction générale de la communication, Kamel Sidi Said était présent à cette occasion, ainsi que des directeurs et des cadres de plusieurs établissements médiatiques nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *