17/06/2024
ACTUALITEINDUSTRIE

L’Algérie produira 1500 kg/an de cristaux d’insuline

Le ministre de l’Industrie et de la Production Pharmaceutique, M. Ali Aoun a assuré que l’Algérie se lancera prochainement dans la production de la matière première dans la fabrication de l’insuline (cristaux d’insuline).

En visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Batna, le ministre a révélé, dans une déclaration à la presse, que l’Algérie produira 1500 kg de cristaux d’insuline au niveau de l’usine Saidal de Batna, en qualifiant le lancement de sa fabrication en Algérie de grand pas.

«Les besoins de l’Algérie en cette matière sont de 500 kg, le reste de la production locale sera destiné à l’exportation. L’Algérie sera le seul pays africain qui produira les cristaux d’insuline. Avant 10 ans, c’était un rêve, aujourd’hui c’est devenue une réalité», a-t-il déclaré. Cette usine sera implantée dans la zone d’activités Kachida, selon un exposé présenté par les responsables locaux de l’industrie, dont le lancement des travaux est prévu au cours du premier trimestre de 2024. Cette unité qui sera la seule en Afrique entrera en production dans 36 mois. L’Algérie sera l’un des premiers pays africains à produire la matière première de l’insuline. Le ministre Aoun a ordonné que le projet soit lancé avant la fin mars prochain pour répondre aux besoins du marché en insuline et aller à l’export. De plus, cette unité contribuera à créer au moins 200 emplois et à renforcer le tissu industriel local. Lors de son intervention devant cette unité, le ministre a salué le travail réalisé par le Groupe Saidal et a souligné que la wilaya de Batna va devenir un pôle de l’industrie pharmaceutique, d’autant plus que cette unité est considérée comme la première du genre en Afrique, qui contribuera à créer des emplois dans la wilaya.
Par ailleurs, le ministre et lors de sa visite de l’usine de production de la céramique qui s’étend sur une superficie totale estimée à 63 000 m² et de 392 travailleurs, avec une capacité de production de 14 000 m² par jour, a donné des orientations, mettant l’accent sur l’exportation d’une partie de la production après avoir satisfait les besoins du marché national en céramique.

Il a également souligné la nécessité de prendre des mesures pour respecter l’environnement et la propreté des environs. En conclusion, le ministre a appelé à l’accélération des travaux d’extension de l’usine pour renforcer les capacités de production nationales et orienter les excédents vers le marché africain.

Il a été souligné que la wilaya dispose de 1 140 hectares de terrains destinés à accueillir des projets d’investissement, répartis sur 17 zones industrielles et zones d’activités, dont 4 zones industrielles actives et 13 zones d’activités. Le ministre a également abordé la situation des projets d’investissement en suspens, avec la levée des restrictions selon la directive présidentielle datée du 19 décembre 2021. Le troisième axe a porté sur les petites et moyennes entreprises, où la wilaya compte 10 773 entreprises avec une densité moyenne de 8 entreprises pour 1 000 habitants, totalisant 132 688 employés. Le secteur industriel représente plus de 12% du total des entreprises, soit environ 1 227 entreprises et 21 754 employés. Le ministre a visité également une usine de production d’insuline, soulignant l’importance de ce projet dans la promotion de l’industrie pharmaceutique locale.

Par Sirine R

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *