03/03/2024
ENERGIE

Le Brent baisse à moins de 82 dollars

Les prix du pétrole reculaient légèrement, ce mercredi, au regard de la perspective d’une offre qui grimpe plus vite que la demande, éclipsant les inquiétudes géopolitiques sur la sécurité de l’approvisionnement.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier perdait vers midi 0,63% à 81,95 dollars. Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI) pour livraison en décembre, cédait 0,75% à 77,67 dollars.

Les investisseurs attendent par ailleurs la publication de l’état des stocks hebdomadaires commerciaux américains par l’Agence américaine d’information sur l’énergie (EIA) pour la semaine achevée le 10 novembre. La fédération des professionnels du secteur, l’American Petroleum Institute (API), a estimé que les stocks de brut avaient monté d’environ 1,33 millions de barils la semaine dernière, et ceux d’essence avaient grimpé de 195.000 barils.

Les données de l’API sont réputées toutefois moins fiables que celles de l’EIA. Les analystes tablent pour leur part sur une hausse de 2 millions de barils des réserves commerciales de brut, et sur une augmentation d’environ 1,5 million de barils d’essence, selon la médiane d’un consensus compilé par Bloomberg.

R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *