03/03/2024
ACTUALITEFINANCE

Marché des assurances: 82,1 milliards de DA de chiffre d’affaires en six mois

En dépit d’un recul dans la branche « Automobile » et «Agricoles», de 0,9% et de 17, 3% respectivement, le marché algérien des assurances, toutes activités confondues, a totalisé un chiffre d’affaires de 82,1 milliards de DA, au titre du premier semestre 2023. Selon une Note de conjoncture du Conseil national des Assurances (CNA), le marché national a enregistré une  progression de 4,3 % à fin juin 2023 par rapport à la même période de 2022.

Le portefeuille du secteur des assurances est prédominé par les « Assurances de Dommages » avec une part de 84%, suivies par les « Assurances de Personnes », soit un taux de 11,2%, indique la même source.

Dans le détail, la branche « Automobile» et avec une part de 49,3% dans le chiffre d’affaires global des «Assurances de Dommages», elle marque un léger repli de 0,9%, passant, d’une production de 34,2 milliards de DA, au 30/06/2022, à 33,9 milliards de DA, à la même période de 2023.

Cette tendance baissière est due, essentiellement, aux retards de renouvèlement de certains contrats ainsi qu’au faible nombre de véhicules importés (35 000 voitures jusqu’au mois d’Août), précise la Note du CNA.

Il est à noter que les garanties facultatives accusent, tout au long du premier semestre 2023, une régression de 5,1%, se traduisant par une perte, en valeur, de 1,4 milliards de DA. Idem par la Branche «Agricoles». Cette dernière a enregistré une décroissance de 17,3% durant le premier semestre de 2023, par rapport aux du S1-2022, soit une perte de 206,3 millions de DA.

L’impact des conditions climatiques difficiles qu’a connu le pays, liées au stress hydrique, voire même sécheresses, pour certaines périodes, et pluie tardive nocive (en juin) pour certaines cultures (les céréales notamment), n’ont fait que baisser la production de l’ensemble des sous-branches, exception faite de la « production animale » qui progresse de 2,2%, par rapport au la même période en 2022, et ce, grâce à la hausse des primes collectées par les garanties « multirisque bétail » et Multirisques bovines », qui détiennent, ensemble, une part de 57,4% et évoluent de 30,5% et 26,9%, respectivement, à la faveur du nouveau programme d’importation de bovin d’abattage initié par l’Etat, explique la Notre du CNA.

Par ailleurs, les branches d’assurances (IRD), « Transport» et «Crédit» ont enregistré des progressions durant les six premiers mois de 2023. Quant à la production de l’assurance «Incendie et risques divers» a atteint, au 30/06/2023, un chiffre d’affaires de 29,3 milliards de DA, contre 26,8 milliards de DA , à la même période de 2022, soit une évolution de 9,5%, engendrée, principalement, par la sous-branche « Incendie, explosion et éléments naturels » qui enregistre une croissance de 5,2%, conséquence de la souscription de nouvelles affaires et de la révision, à la hausse, des primes de certains contrats.

La branche « Transport», elle aussi, a enregistré une progression de 5 ,9% et totalise un chiffre d’affaires de 3,1 milliards de DA au 30/06/2023 contre 2,9 milliards de DA à la même période de 2022. Idem pour la branche « Crédit», en enregistrant une croissance de 9,2%.

« La Branche crédit cumule un chiffre d’affaires de 1,6 milliards de DA  contre 1,4 milliards de DA durant le premier semestre 2022 soit une hausse de 9,2%. Cette évolution est générée par les progressions qu’affichent toutes les sous-branches, notamment le crédit çà l’exportation de 69,2% et par la sous-branche crédit à la consommation marque une très forte hausse d’une valeur de 17,6 millions de DA se traduisant par un taux de 1987,9%», conclut la même source.

L’activité Takaful cumule, au terme des six premiers mois de l’exercice 2023, un total de primes émises de 65,2 millions de DA, soit 58,3 millions de DA généré par le « Takaful Général » et 6,9 millions de DA par le « Takaful Familial ». L’activité Takaful étant encore embryonnaire, son apport au marché demeure, ainsi, insignifiant (0,1%). Avec une part de 4,7%, les acceptations internationales marquent une progression de 14,5%, correspondant à 491,1 millions de DA, par rapport au 30/06/2022.

Une progression de 57,2 % est enregistrée en affaires internationales, durant le deuxième trimestre 2023, atteignant, ainsi, un chiffre d’affaires de 2,5 milliards de DA contre 1,6 milliard de DA, au T2-2022. Cette tendance est induite par la branche « Incendie » qui occupe la part la plus importante (73%) et progresse de 45,4%, comparativement au T2-2022, suivie par la branche « Engineering » qui évolue, de son côté, de 208,1%. Par ailleurs, le CNA a indiqué que les sinistres en stock sont estimés au 30 juin 2023 à 104 milliards de DA pour un total de 1 624 473  dossiers en instance de règlement.

Par Sirine R.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *