28/05/2024
ACTUALITENATIONAL

Ministre de la Communication: «L’élaboration du projet du fonds d’aide à la presse achevée»

Le ministre de la Communication Mohamed Laagab a affirmé, jeudi à Oran, que l’élaboration du projet du fonds d’aide à la presse a été achevée et se trouve en phase d’enrichissement, avant sa soumission au président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

S’exprimant en marge de sa visite d’inspection des différents établissements médiatiques relevant de son secteur à Oran, le ministre a souligné dans un point de presse que «la relance de ce fonds fait partie des orientations du président de la République» et que «l’élaboration du projet a été achevée et des copies ont été transmises à certains établissements médiatiques pour enrichissement».

Le ministre a ajouté que «le fonds a été gelé durant plusieurs années et nous œuvrons à récupérer les sommes qui s’y trouvaient et les mettre à la disposition du nouveau fonds, même si nous avons trouvé de nouvelles sources pour son financement autre que le trésor public».

Par ailleurs, le ministre a souligné concernant le projet de création du Conseil d’éthique et de déontologie: «à l’heure actuelle, nous avons finalisé le décret d’application de ce conseil, en attendant sa publication au Journal officiel».

Le décret stipule c’est que le Conseil d’éthique et de déontologie qui prépare la charte de l’éthique de cette profession, a ajouté M. Laagab, soulignant que «pour gagner du temps, le ministère a pris l’initiative d’élaborer cette charte et nous soumettrons un avant-projet au Conseil d’éthique professionnelle, lors de son inauguration, pour l’enrichir».

La charte pourra également être présentée aux journalistes et responsables des institutions médiatiques pour faire des suggestions et proposer des idées, afin qu’elle devienne une charte respectable que les journalistes s’engagent à mettre en œuvre pour consolider le principe de concertation.

Par ailleurs, le ministre a annoncé le début de la mise en œuvre de nouveaux textes juridiques liés aux médias, soulignant que «nous avons commencé à adapter les journaux électroniques et imprimés et d’autres décrets d’application seront publiés successivement, prochainement». Il a également qualifié le statut particulier des journalistes d’«excellent, donnant au journaliste algérien le statut qu’il mérite».

Concernant la formation des journalistes, il a souligné que la loi sur l’information, contrairement aux années précédentes, oblige les institutions à former leurs journalistes et leurs travailleurs et que l’autorité de régulation et le ministère surveillent le processus.

Lors de sa visite à la Société de l’impression de l’Ouest, le ministre a souligné la reconsidération de la tendance actuelle des imprimeries basées sur l’impression de journaux et de magazines, soulignant la nécessité de diversifier les produits, de rechercher de nouveaux marchés, de se former, de recourir à des experts étrangers et de suivre l’évolution technologique.

Par S T.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *