17/06/2024
REGIONS

Mostaganem: La gestion des deux zones industrielles Bordjia 1 et 2 transférée au complexe des industries locales « Divindus »

Les services de la wilaya de Mostaganem ont décidé de transférer la gestion des zones industrielles Bordjia 1 et 2 au complexe des industries locales « Divindus », a-t-on appris, samedi, de cette instance.

Le communiqué de la cellule de la communication et de l’information a indiqué que le wali de Mostaganem, Ahmed Boudouh, a tenu une réunion avec les responsables locaux pour examiner la situation des deux zones industrielles « Bordjia 1 et 2 » et la zone d’activités « Gouara », notamment en ce qui concerne l’avancement des travaux d’aménagement et de raccordement aux différents réseaux, à l’instar de l’eau, de l’assainissement, de l’électricité et du gaz.

Dans ce contexte, le wali a instruit la direction des domaines de la wilaya de préparer un dossier juridique et administratif, concernant le transfert de la gestion des zones industrielles « Bordjia 1 » et « Bordjia 2 » au complexe des industries locales « Divindus », spécialisé dans la gestion des zones industrielles, a ajouté la même source.

Au cours de cette rencontre, M. Boudouh a insisté sur l’achèvem ent du restant des travaux liés à l’aménagement et l’équipement des assiettes foncières, ainsi que leur raccordement aux différents réseaux, qui constituent une priorité dans la phase actuelle, en raison de l’importance économique que revêtent ces deux zones industrielles, dont les superficies totalisent 400 hectares.

Un montant de 550 millions DA a été alloué pour le raccordement de ces deux zones industrielles à l’énergie électrique et au gaz naturel, permettant l’acheminement du gaz, en attendant le raccordement progressif des entités économiques au réseau de l’énergie électrique, ont ajouté les services de la wilaya.

S’agissant de la zone d’activité Gouara (Hassiane), le chef de l’exécutif de la wilaya a décidé l’allocation d’une enveloppe financière pour le raccordement à l’énergie électrique, instruisant les gestionnaires concernées à trouver des solutions appropriées pour booster l’investissement dans cette zone, compte tenu de son importance au niveau local.

Pour rappel, la zone industrielle Bordjia 1 (200 ha) dispose de 483 assiettes foncières et Bordjia 2 (200 ha) compte 81 assiettes foncières.

Les deux zones offriront, immédiatement après l’entrée des unités industrielles en exploitation, respectivement 3.000 et 1.000 postes d’emplois directs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *