22/02/2024
ACTUAGRICULTURE/PÊCHE

Pêche: La production halieutique nationale estimée à près de 112.000 tonnes

La production halieutique nationale a été estimée à près de 112.000 tonnes, durant les 11 premiers mois de l’année 2023, soit une croissance de 2% par rapport à la même période de l’année dernière, a annoncé jeudi le ministre de la Pêche et des Productions halieutiques, Ahmed Badani.

Lors d’une réunion d’évaluation du bilan des activités du secteur pour l’année 2023, M. Badani a souligné que cette production, recensée à la fin novembre dernier, englobait la richesse halieutique, l’aquaculture et la pêche au thon rouge.

Le secteur de la pêche envisage d’augmenter la production l’année prochaine, en se basant sur l’aquaculture pour réaliser un équilibre, la richesse halieutique étant en baisse en Méditerranée, a poursuivi le ministre, arguant que son secteur aspirait à atteindre 15.000 tonnes de poissons produits en aquaculture et 120.000 tonnes de la pêche.

La moyenne des poissons produits de la pêche s’est fixée à 100.000 tonnes depuis trois décennies, alors que le nombre de la population est en hausse, d’où l’impératif de réaliser un équilibre pour atteindre 200.000 tonnes à travers l’aquaculture, a-t-il ajouté.

M. Badani a mis l’accent, dans ce sillage, sur la nécessité de préserver les ressources halieutiques dans le cadre du développement durable, ajoutant qu’ «aucune nouvelle autorisation de pêche n’a été accordée depuis des années».

Pour ce qui est de l’aquaculture, l’Algérie compte 42 fermes aquacoles dont deux (2) créées en 2023, selon les chiffres avancés par le ministre qui a fait état du lancement de nouveaux projets. Le dernier en date concerne l’installation de cages flottantes au niveau de deux fermes agricoles à Ain Taya (Alger), premier projet du genre en Algérie, a-t-il poursuivi. Le premier responsable du secteur a rappelé l’ensemencement de 21.500.000 alevins dans des cages flottantes en 2023 contre 19 millions en 2022, soit une hausse de 2,5 millions d’alevin.

Le nombre de fermes aquacoles des eaux douces a atteint 51 fermes dont 10 nouvelles crées en 2023, a-t-il fait savoir, révélant que 52 nouveaux projets en cours de réalisation.

R E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *