21/04/2024
BOURSE

Points-marché: L’Europe dans le rouge avec les matières premières, les taux pèsent

Les principales Bourses européennes sont orientées à la baisse mercredi en matinée dans le sillage de la clôture en net repli la veille de Wall Street, les derniers indicateurs macroéconomiques plaidant pour un relèvement prolongé des taux d’intérêt.

À Paris, le CAC 40 cède 0,59% à 7.265,53 vers 08h30 GMT. À Londres, le FTSE 100 abandonne 0,59% et à Francfort, le Dax fléchit de 0,45%.
L’indice EuroStoxx 50 recule de 0,55%, le FTSEurofirst 300 de 0,33% et le Stoxx 600 de 0,6%.

Wall Street a enregistré mardi sa pire séance depuis le début de l’année avec un repli d’environ 2% pour les indices Dow Jones et S&P-500 , ainsi qu’une baisse de 2,50% pour le Nasdaq Composite , sur fond de remontée des rendements obligataires après la publication des PMI américains, qui ont montré que l’activité avait rebondi en février à son plus haut niveau depuis huit mois.

Les investisseurs attendent désormais à 19h00 GMT le compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) qui pourrait leur fournir de nouveaux indices sur la trajectoire des taux et son impact sur l’évolution de la conjoncture.

En Europe, les PMI du mois de février, publiés mardi, ont également témoigné d’une amélioration de l’activité, tandis que le climat des affaires dans l’industrie en France est ressorti mercredi en légère hausse en février. L’inflation en Allemagne, elle, a été confirmée à 9,2% sur un an en janvier, un niveau jugé toujours trop élevé par Destatis, l’institut fédéral de la statistique.

En Bourse, une très grande partie des indices sectoriels du Stoxx 600 sont dans le rouge, les ressources de base (-1,28%) accusant le plus important repli dans la crainte d’une baisse de la demande en Chine avec la perspective d’une hausse soutenue des taux d’intérêt.

Dans l’actualité des entreprises, Danone prend 1,79%, le groupe agroalimentaire ayant fait état mercredi d’un chiffre d’affaires au quatrième trimestre meilleur qu’attendu.

Stellantis , qui a également dépassé les attentes au second semestre et annoncé un plan de rachat d’actions, avance de 2,23%.

Korian , plus forte baisse du SBF 120, plonge de 12,05% après ses résultats annuels.

Ailleurs en Europe, les prévisions de Fresenius Medical Care

(+7,8%) et de Schindler (+5%) sont saluées, tandis que les perspectives ou résultats d’Iberdrola (-0,41%), Lloyds (-2,02%), Rio Tinto (-1,51%) ont déçu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *