25/05/2024
NATIONALACTU

Près de 900 millions de baguettes jetées annuellement: 320 millions de dollars de pertes !

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni, a mis en avant l’impératif de sensibiliser à l’importance d’une consommation rationnelle des produits alimentaires, notamment le pain.

En effet,  selon les statistiques révélées par le ministre, près de 100 millions de baguettes gaspillées durant le mois de Ramadhan et près de 900 millions de baguettes annuellement! Ceci représente une perte sèche de 320 millions de dollars par an pour le Trésor Public. Les consommateurs sont appelés à que jamais à la rationalisation des achats en évitant le gaspillage de ce produit, dont 70% des besoins nationaux parviennent de l’importation. Des budgets conséquents sont consacrés annuellement pour l’approvisionnement du marché national en céréale. Des mesures sont à prendre en urgence afin de mettre fin à ces comportements étranges à notre société. Le ministre a assuré que le gouvernement veille à l’approvisionnement du marché en quantité suffisante de différents produits. Lors d’une visite dans de nombreux marchés de proximité à Alger, M. Zitouni a déclaré que suite à la hausse de la production des minoteries grâce à l’augmentation exceptionnelle de leurs quotas de blé trois mois avant le mois de Ramadhan, «nous verrons avec le ministère de l’Agriculture, après le mois sacré, si ces quotas représentent réellement les quantités requises sur le marché afin de les maintenir tout au long de l’année».  S’arrêtant devant l’étal d’un vendeur de viande rouge importée, le ministre a affirmé qu’une séance de travail sera organisée avec les opérateurs de cette filière après le mois de Ramadhan afin de réguler le marché de la viande « de manière définitive ».

M. Zitouni a également évoqué la décision du ministère de l’Agriculture d’injecter des quantités supplémentaires de poulet importé au niveau des marchés de proximité pour faire baisser les prix, précisant qu’il sera commercialisé au prix de 390 DA le kilogramme. Le ministre a en outre souligné que le marché de la banane sera également régulé, après avoir constaté une augmentation de son prix, soulignant l’importance d’apposer la marque de chaque importateur sur le produit afin de garantir la traçabilité de la chaîne de distribution. Lors de sa visite à la foire de « Ramadhan au Palais » organisé au Palais des expositions, le ministre a insisté sur l’importance de « respecter le client », notamment en enlevant les parties superflues des légumes car elles augmentent le poids pour être jetées au final. Il a salué également les baisses opérées sur les prix des produits de large consommation par les opérateurs économiques, à l’occasion du mois de Ramadhan, estimées entre 10 et 25 %.  M. Zitouni a rappelé que son département ministériel avait entamé les préparatifs pour le Ramadhan depuis près de 3 mois, estimant que « le marché est assez approvisionné et que les prix ont relativement baissé pour certains produits et nous œuvrons à ajuster ceux en hausse ». Il a souligné, dans ce sens, l’importance d’ouvrir près de 500 marchés de proximité au niveau national pour un total de 8000 opérateurs économiques orientés vers ces marchés pour « faire baisser les prix ». Répondant à la préoccupation d’un opérateur économique sur les marchés anarchiques des fruits et légumes, le ministre a affirmé qu’une action de proximité est en cours pour contenir les acteurs de ces marchés, en attendant la prise de mesures coercitives contre les contrevenants.

Par Slimane T

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *